Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Reconstruction post-crise : La Banque mondiale va construire et réhabiliter 15 préfectures
Publié le mardi 29 novembre 2011   |  L'expression




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’accord cadre a été signé, hier, au ministère de l’Intérieur. La Banque mondiale, selon les termes de cet accord, à travers le Projet d’assistance postélectoral (Papc), s’engage à construire et à réhabiliter quinze (15) préfectures à hauteur de 1 milliard de Fcfa. Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, et le coordonateur du Papc, Philippe Koffi, ont paraphé le document sous l’œil bienveillant du ministre des Ex-combattants et des Victimes de guerre et du Directeur des opérations de la Banque mondiale, Madani Tall. Soulignant l’importance de cette cérémonie, M. Philippe Koffi a indiqué qu’elle revêt un caractère stratégique pour deux raisons. Ebauchant la première raison, il a fait remarquer que construire ou réhabiliter s’inscrit dans la droite ligne des actions prioritaires du gouvernement à travers le renforcement des institutions et la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. Et, deuxièmement, a-t-il argumenté, le partenariat ministère de l’Intérieur-Papc va permettre à travers les 15 chantiers écoles de réinsérer 300 ex-combattants dans le secteur des Bâtiments des travaux publics (Btp) et de traduire l’engagement du Papc d’assurer d’ici fin décembre 2012, la réinsertion de 30 mille personnes. S’adressant à ses hôtes, Hamed Bakayoko, tout en se réjouissant, a attiré leurs attentions sur deux points non moins importants. Primo, s’est-il adressé à M. Tall, en accédant à la requête du gouvernement visant à construire et à réhabiliter quinze édifices appelés à abriter les préfectures, vous démontrez l’engagement résolu de votre institution à soutenir la Côte d’Ivoire dans sa quête de tourner la page d’une période de crise et de se projeter vers l’avenir. Secundo, a-t-il ajouté, votre conviction qui est la croissance économique et le progrès social ne peuvent se réaliser sans que l’Etat soit fort et ne joue pleinement son rôle de régulateur et d’encadrement des populations.
«L’autorité de l’Etat a été mise à mal par la crise. Sa restauration ne peut être acquise que si au plan institutionnel, les démembrements de cet Etat, incarnés par les préfets et sous-préfets, disposent d’un environnement de travail approprié et que les sièges de cette administration sont à la mesure de notre ambition pour notre pays», a-t-il déclaré.

K. Marras. D

Préfectures des départements à construire

- Département de Bloléquin
- Département de Guéyo
- Département de KOUIBLY
- Département de Zouan-Hounien
- Département de Zoukougbeu
- Département de Ouangolodougou
- Département de Attiégouakro
- Département de Doropo
- Département de Kounahiri
- Département de Kouto
- Département de Mbatto
- Département de Sikensi
- Département de Kani

Préfectures des départements à réhabiliter

- Département de Bouaké
- Département de Gagnoa

LIENS PROMOTIONNELS