Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Comme UN vent de panique…
Publié le mercredi 30 novembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Cet après-midi du mercredi 29 novembre 2011 automnal a été très chaud pour les partisans de Laurent Gbagbo en France. L’annonce de l’inculpation du Woody de Mama par la CPI a quasiment créé l’effondrement. C’était la fin …du monde. Pendant que certaines nounou rappelaient leurs employeurs à regagner d’urgence leurs domiciles afin de garder eux-mêmes leurs petites têtes blondes, d’autres exécutaient le ‘’Laga-digbeu’’ (une danse funéraire en pays bété) en plein Paris sur le chemin du retour du ‘’djôssi’’ en ce milieu d’après-midi. Les téléphones n’ont pas cessé de sonner, les forfaits téléphoniques ont été explosés. La galaxie patriotique de Paris était dans la panique. Laurent Gbagbo inculpé et conduit à La Haye, pour tous, c’est la fin, c`est pire que la mort. Sentant la panique s’installer, le leader de la résistance, Abel Naki s’est vu obligé d’émettre un SMS afin de demander à ses partisans de ne pas se laisser aller à ce qui pourrait conduire à des actes inconsidérés.

J.P. Oro

LIENS PROMOTIONNELS