Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Législatives 2011/ Le candidat Dagobert Banzio à Blolequin : Votons la liste Paix et Développement
Publié le jeudi 8 decembre 2011  |  Autre presse


Monsieur
© Ministères (Photo d`archive)
Monsieur le Ministre BANZIO DAGOBERT en compagnie du député OULAI Madeleine


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

BILAN DES DEPUTES
➢ Visite pour les fêtes de fin d’année 2000 aux populations, fin décembre 2000
➢ Tournée d’information et de sensibilisation de 10 jours des populations sur les travaux parlementaires de la première session en juillet août 2001 :
• Présentation des lois votées ;
• Explication de la loi sur le foncier rural.
➢ En juillet et août 2002, grande tournée de mobilisation dans l’ancien département de Guiglo en vue des élections des Conseillers Généraux et campagne dans 13 cantons de Bloléquin, Guiglo et Tai.
➢ Malgré le système proportionnel majoritaire, la majorité a exclu la minorité, puisque le bureau a été constitué sans la tête de liste opposée. Cependant, participation aux sessions du Conseil Général qui a contraint les conseillers à se réunir par sous préfecture pour ne programmer, pour des raisons d’équité, qu’un projet par village.
➢ Après la crise du 19 septembre 2002, envoie de deux missions d’assistance aux populations, en plus d’une mission collective avec la participation de tous les cadres.
➢ Assistances diverses aux populations de tous les cantons, de toutes les communautés :
• Pendant les moments de douleurs : condoléances à Abidjan, au village,… ;
• Pendant les fêtes : fin d’année, religieuses ;
• Manifestations sportives ou de jeunesse ;
• Mission en Italie pour aider à la mobilisation des dons pour Bloléquin ;
• Crises entre villages : TINHOU-DIBOKE, DOKE-OULAIKPABLY ;
• Réalisation d’investissements : écoles, réhabilitation de sous-préfecture, accueil de Préfets ou sous-préfets,…
• Création d’une ONG pour le développement sur le modèle de la Corée du Sud : Association pour le Développement Autonome Durable Côte d’Ivoire- Corée,…


Activités parlementaires
Election des deux députés, élus dans la circonscription de Bloléquin, dans le bureau de l’Assemblée Nationale, qui en compte 27, aux postes de Vice-Président de l’Assemblée et de Secrétaire du Bureau de l’Assemblée Nationale.
➢ Présidence de plusieurs plénières du parlement notamment celles qui ont adopté les lois organiques du Conseil Economique et Social.
➢ Membre permanent du comité ad’ hoc des négociations avec les groupes parlementaires sur les débats difficiles et les thèmes sensibles.
➢ Initiateur et Secrétaire Technique de la Mouvance Parlementaire pour la Démocratie et la Paix qui a été dirigée par l’actuel Président de la CEI
➢ Innovation de l’examen du budget de l’Etat en organisant les travaux des groupes parlementaires autour de différentes thématiques: investissement (infrastructures, écoles, santé,…), mesures nouvelles, annexe fiscale, dette intérieure et extérieure, équilibre ressources dépenses,…
➢ Présidence de la commission qui a fait la proposition de loi sur le statut des députés et a travaillé sur le statut des anciens Présidents de la République, anciens Présidents d’Institution et anciens Membres du Gouvernement.
➢ Porte-parole du Groupe Parlementaire PDCI-RDA sur différents thèmes économiques et juridiques.
➢ Organisation d’un comité de réflexion de tous les cadres sur le problème du foncier dans le département de Bloléquin
➢ Rapporteur de élus et cadres Wê dans les séances préparatoires à la réconciliation Wê-DAN et à la reconstruction des régions du Moyen Cavally et Montagnes, séances initiées par l’ex-Président et présidées par le Président Maurice SERI GNOLEBA.
Au Gouvernement
L’action gouvernementale à la Jeunesse, aux Sports, à l’Education Civique et aux Loisirs a été suivie par tous et les traces sont encore là. Aux Infrastructures, malgré la brièveté, des projets ont été réalisés ou sont programmés : réhabilitation de pistes, pose de buses, construction de dalots, ponts et château d’eau à TINHOU, DIBOKE, DOKE, et ZEAGLO.
Beaucoup de projets sont en cours ou en gestation pour la nation entière et donc pour notre région.
De la crise post-électorale à aujourd’hui
Cette crise, nous l’avons vécue de façon particulièrement douloureuse. Ce noble combat national pour la démocratie ne justifiait en rien ce dont nous avons été victime. Chacun sait dans son for intérieur et Dieu sait comment nous avons vécu ce drame ; nous y avons laissé des parents, si ce n’est pas notre vie ou nous en sortons avec des traces indélébiles que nous devons gommer… Or il s’agissait pour chacun de voir son candidat réaliser son projet de société.
Au lendemain de la crise post-électorale, le Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA a envoyé un des fils de BLOLEQUIN, alors membre de son premier Gouvernement de 13 membres, auprès des autorités libériennes et des ivoiriens réfugiés dans ce pays, pour leur apporter soutien et réconfort, sans distinction de partis et de positions pendant la période électorale. Que ce soit les populations DAN, WE ou KROUMEN, les dons en vivres (riz, huile,…) et non vivres (savons, nattes, habits,…) ont été confiés au Préfet de ZWEDRU devant les organisations humanitaires pour acheminement. Pour une grande partie des populations originaires de GUIGLO, TOULEPLEU et surtout de BLOLEQUIN, réfugiées à ZWEDRU, SOLOTOWN, TOUZON, TOTOWN,…Nous avons remis en mains propres leurs parts sans distinction.
Cette mission importante nous a donné l’idée d’initier une action de retour volontaire des populations en attendant la signature d’une convention entre l’Etat de Côte d’Ivoire, le Libéria et l’ONU. Cette opération risquée était opportune compte tenu des conditions dans lesquelles les refugiés vivaient au Libéria et que nous avons vues le cœur très noué. Cette opération a permis le retour de plus de 5000 personnes avec l’implication des FRCI pour le convoyage des populations de la frontière vers leurs villages respectifs.
Comme fils de ce pays et ressortissant de BLOLEQUIN, comme certains de nos frères et sœurs du Moyen Cavally, nous avons été et sommes aux côtés du Président de la République actuel, notre Président à tous ! Cela devrait et devra dorénavant amener chacun à se dire qu’il y avait un peu de lui auprès d’ADO au GOLF et aujourd’hui aux côtés du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, Président de tous les ivoiriens. Les solutions du Président de la République concernent toute la nation entière et ne sauraient, en aucune manière, exclure qui que ce soit.
Chers frères et sœurs de BLOLEQUIN, cette crise a renseigné tout le monde pour que l’on sache aujourd’hui :
- Qui peut défendre et préserver l’unité à BLOLEQUIN
- Qui peut faciliter l’union des populations de BLOLEQUIN
- Qui peut porter plus loin la voix de BLOLEQUIN
- Qui peut éradiquer les haines longtemps enseignées à BLOLEQUIN
- Qui peut reconnaitre ses erreurs et les corriger
En un mot, qui peut instaurer la paix pour le développement de BLOLEQUIN
Retenons que c’est dans la paix que nous allons bâtir le développement de BLOLEQUIN :
Alors, votons massivement la liste PAIX ET DEVELOPPEMENT de BLOLEQUIN
Fait à Abidjan le 03 décembre 2011

DAGOBERT BANZIO - MADELEINE OULAI

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment