Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Attaque à la roquette à Grand-Lahou : Un pro-Gbagbo soupçonné
Publié le vendredi 9 decembre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’ombre demeure sur l’attaque à la roquette, menée mercredi dernier à Grand-Lahou, à une centaine de Km de la capitale économique. Selon une source proche de l’état-major général des armées, une cellule de crise dirigée par le colonel Chérif Moussa, a été mise en place pour suivre le déroulement des opérations de ratissage. Elle indique que la piste des miliciens réfugiés dans les forêts est explorée par les fins limiers. D’après notre interlocuteur, la brigade de gendarmerie locale a procédé à l’arrestation de plusieurs personnes. Des perquisitions ont été faites et les soupçons se portent, au dire de notre interlocuteur, sur le fédéral du Front populaire ivoirien(Fpi) de Grand-Lahou, Ségui Grah. «On n’a pas encore d’éléments précis. C’est un acte de sabotage en prélude aux élections législatives prévues le 11 décembre prochain. On cherche. Mais la brigade de gendarmerie est à pied d’œuvre pour nous donner d’autres éléments précis», nous a confié une source proche des renseignements généraux. Pour rappel, mercredi dernier, trois personnes ont été tuées et trois autres blessées après l’explosion d’une roquette lancée dans la cour d`une maison où une foule était réunie. Elle préparait le meeting de Jean Djaya, candidat du Parti démocratique de Côte d`Ivoire (Pdci), aux élections législatives prévues le 11 décembre prochain.
Ouattara Moussa

LIENS PROMOTIONNELS