Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Législatives : Candidats à connaitre

Futurs députés! Faites-vous connaître

Comment

Politique

Doropo: Des indépendants demandent l`annulation des voix du Rdr ; Wattao mis en cause
Publié le mardi 13 decembre 2011   |  L'Inter


Election
© Abidjan.net par Fatogoma S.
Election à la présidence de la FIF: images du lancement de la campagne de Augustin Sidy Diallo
Mardi 23 Août 201. Abidjan, Plateau. Hôtel Pullman. Le candidat Sidy Augustin Diallo lance sa campagne pour la présidentielle de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Photo: le commandant Ouattara Issiaka Wattao


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dans une note adressée à la Commission électorale indépendate (Cei), datée du dimanche 11 décembre dont nous avons reçu copie hier lundi 12 décembre 2011, le collectif des candidats pour l'union et le développement de Doropo, une sous-préfecture de la région de Bouna, demandent l'annulation des voix du candidat du Rassemblement des républicains (Rdr), Kambiré Sansan, pour les élections législatives tenues le dimanche 11 décembre dernier. Ces candidats, dont Goro Hien (indépendant), Kambiré Sié (indépendant), Hien Sansan Pahinté (Mfa), Lanta Tipoute (Udpci), Kambiré Souleymane (Renaissance), Masse Noufe (Pdci-Rda), Kambiré Charles (indépendant), voudraient ainsi dénoncer l'immixtion d'hommes en armes dans la campagne électorale, cela notent-ils, à la demande du candidat du Rdr. Ces hommes en armes qu'ils ont identifiés comme des éléments du commandant Wattao, lui-même fils de Doropo, auraient apporté leur soutien au candidat du parti d'Alassane Ouattara. « En effet monsieur le président, depuis l'annonce de sa candidature, le candidat du Rdr pour le compte de Doropo, a choisi de mener une campagne de terreur, avec l'aide du commandant Issiaka Ouattara dit Wattao et des hommes armés. Malgré les déclarations du porte-parole du ministre de la Défense, Wattao et ses hommes continuent de menacer les pauvres parents déjà terrorisés par la guerre, avec les armes pour qu'ils accordent leurs voix à son candidat. Ainsi, nous, collectif des candidats pour l'unité et le développement de Doropo, demandons purement et simplement l'annulation des voix du candidat qui a choisi d'utiliser la violence pour se faire élire », lit-on dans la déclaration.

H. ZIAO

LIENS PROMOTIONNELS