Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Législatives : Candidats à connaitre

Futurs députés! Faites-vous connaître

Comment

Politique

Bouaké/ résultats du scrutin législatif : Le Pdci proteste et porte plainte au conseil constitutionnel pour fraude
Publié le mercredi 14 decembre 2011   |  Soir Info




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les résultats provisoires du vote de dimanche 11 décembre 2011 proclamés par la Commission électorale indépendante locale (Cei), ne sont reconnus par les candidats du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci). Ces résultats donnent vainqueur le Rdr avec 63,60% des voix contre 29,08% pour le Pdci, 3,80% pour les indépendants du Rdb et 3,52% pour la liste indépendante Rpr. Le parti d'Henri Konan Bédié a décidé de porter plainte pour fraude et bourrage d’urnes. Au cours d’un point de presse qu’ils ont organisé le mardi 13 décembre, au sein de leur siège sis au quartier Ahougnassou, les candidats dudit parti ont apporté leurs preuves aux journalistes pour attester de la fraude qu’ils ont décriée. Selon la tête de liste de ce parti, l’ex-maire de Bouaké, Konan Konan Dénis, « ces élections ont été truffées de beaucoup d’anomalies. Vous avez pu constater que nous n’avons pas pu enregistrer plus de 30% alors que la Cei annonce 42%. Des bulletins ont été détachés au lieu d’être coupés de sorte qu’on puisse avoir la souche ». Il a présenté des procès verbaux de bureaux de vote à la presse. En effet, sur ces documents stickés, l’on peut noter des irrégularités que le Pdci impute à la Cei. Poursuivant, Konan Konan Dénis évoque également les affiches de campagne. « Il nous a été donné de constater l’utilisation de l’image du président de la République sur les affiches de propagande électorale. Pourtant, il ressort de l’article 5 du code de bonne conduite des partis politiques, des groupements, des forces politiques et des candidats aux élections en Côte d’Ivoire que : les signataires rejettent le recours aux manœuvres dolosives, à tous les moyens visant à empêcher d’opérer un choix éclairé et indépendant, à l’achat des consciences, à toute autre opération pouvant pervertir la qualité ou la transparence du processus électoral. On nous a aussi rapporté que l’un des candidats du Rdr distribuait de l’argent dans les bureau de vote », accuse encore Konan Konan Dénis. L’ex premier magistrat de la ville de Bouaké soutient fermement que son équipe ainsi que son parti ont averti l’Onuci, la Cei et bien d’autres institutions de cet état de fait avec preuve d’huissier à l’appui avant même le vote. Par ailleurs, les candidats du Pdci soutiennent qu’après un sondage qu’ils ont effectué sur le terrain, ils ont été donnés vainqueurs avec près de 60% des voix. Enfonçant le clou, Konan Konan Dénis avance qu’ils n’ont pas été invités à la proclamation des résultats par la Cei. « C’est pour toutes ces irrégularités ci-dessus invoquées que nos représentants dans les quatre (4) Cei locales se sont abstenus de signer les procès verbaux de délibération. Nous allons porter plainte au conseil constitutionnel pour que le scrutin soit annulé», a-t-il annoncé.

Ladji Abou SANOGO
(Correspondant régional)

LIENS PROMOTIONNELS