Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches



Comment

Économie

Avenant 6 à la convention Ciprel, La Côte d`Ivoire va augmenter sa production de 222 mégawatts
Publié le mercredi 21 decembre 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Côte d'Ivoire est en voie de devenir le leader du marché énergétique en Afrique de l'Ouest. En effet, hier, à la Primature, les ministres des Mines, du Pétrole et de l'Energie, de l'Economie et des Finances et le Directeur général de la Compagnie Ivoirienne de Production d'Electricité (CIPREL) ont signé, l'Avenant n°6 à la convention CIPREL (CIPREL 4), en présence du Premier Ministre, Guillaume Soro. D'un coût global de 177 milliards de FCFA, l'Avenant 6 du Projet CIPREL, projet de production à cycle combiné, permettra d'augmenter la capacité de production actuelle de la Côte d'Ivoire de 222 MW supplémentaires, au bout de 33 mois. Pour Bernard Kouassi, Directeur général de CIPREL, ce projet est un facteur de progrès et de lutte contre le réchauffement climatique. A cet effet, il mettra à disposition du réseau électrique ivoirien en 2013, une turbine à gaz (TAG) additionnelle de 111MW et en 2014, une turbine à vapeur (TAV) avec une tranche supplémentaire de 111 MW. « Ce projet permettra d'éviter le rejet de 500 000 tonnes de CO2 par an. La production par cycle combinée utilise la chaleur produite par des turbines à gaz pour produire de la vapeur qui servira à produire de l'énergie électrique sans consommation supplémentaire de gaz naturel » a-t-il expliqué. Avec la réalisation de ce projet, le parc de production de CIPREL aura une capacité totale de 543 MW. Le Directeur général de CIPREL a aussi salué, l'effort du Gouvernement ivoirien pour l'amélioration de l'environnement des affaires. « Les investisseurs viennent en Côte d'Ivoire parce qu'ils sont assurés que l'environnement économique de ce pays respecte leurs standards », a fait savoir Bernard Kouassi. Quant au ministre Toungara, il a indiqué que ce projet permettra de contribuer avec plus d'efficacité au système Ouest Africain d'échange d'énergie électrique (WAPP) dans le cadre de la solidarité régionale, ainsi qu'à l'atteinte d'une croissance à deux chiffres. « Après Azito, CIPREL va favoriser une énergie abondante, de moindre coût et de bonne qualité», a expliqué Adama Toungara. Il a annoncé pour le premier trimestre 2012, le plan de réalisation du barrage hydro électrique de Soubré. Le Premier Ministre, Guillaume Soro a félicité le ministre Adama Toungara et le ministre, Charles Koffi Diby pour cette performance. « La Côte d'Ivoire est au travail. Le Gouvernement est au travail. Je suis fier d'être à la tête de ce Gouvernement. En six mois, des dossiers ont été traités alors qu'ils ont trainé pendant des années » s'est-il réjoui. A l'endroit de CIPREL, Guillaume Soro a renouvelé la confiance de la Côte d'Ivoire. « Nous comptons sur vous pour faire de la Côte d'ivoire un vrai hub de ce secteur. » Sogona Sidibé

LIENS PROMOTIONNELS