Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Classements

Comment

Sport

Nuit du 24 décembre - Comment les Eléphants ont fêté Noël
Publié le mardi 27 decembre 2011   |  Nord-Sud


Eliminatoires
© Abidjan.net par Emma
Eliminatoires CAN 2012: les Eléphants veulent faire une seule bouchée du Burundi
Samedi 8 octobre 2011. Abidjan, stade Félix Houphouët-Boigny. L`équipe nationale de football de Côte d`Ivoire à l`entraînement


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Comme le citoyen ivoirien lambda, les footballeurs professionnels ont célébré, à leur façon, la naissance de l’enfant Jésus. S’ils étaient nombreux à faire le show à Abidjan, les joueurs du championnat anglais, eux, n’ont pas eu cette chance.

Le manager de Tottenham (Angleterre), Harry Redknapp, ne transige pas avec la discipline. Même en période de fête. « Boxing Day » oblige (journées de championnat les plus attendues en Angleterre, car c’est généralement en famille que l’on va assister aux matches), il a interdit à ses joueurs de fêter la Noël. “Pas de fêtes de Noël. Nous sommes trop occupés à jouer au football, nous avons trop de matches et nous devons nous concentrer à bien jouer“, a-t-il ainsi affirmé dans le journal anglais Guardian. “Si nous ne nous comportons pas bien, qu’ils ne peuvent pas éviter de boire un verre avec l’argent qu’ils gagnent, c’est qu’ils ont un problème. Ils gagnent des fortunes, ont une superbe vie, ils peuvent donc se concentrer sur le football et partir six semaines pendant l’été. Et ne pas causer de problèmes à Noël.“ Comme nous pouvons l’imaginer, les Ivoiriens évoluant en Angleterre ont également été contraints de ne pas se laisser aller à la fête. Salomon Kalou et Didier Drogba de Chelsea devaient restés concentrés avant leur opposition d’hier face à Fulham (1-1). Pareil pour Kolo et Yaya Touré de Manchester City. En déplacement à West Bromwich (0-0) à l’occasion de la 18è journée de la Premier League, ils ont dû laisser leurs frères Siaka (venu de Belgique) et Mohamed (venu de France) à leurs domiciles respectifs. Mais en leurs absences, leurs épouses Madeleine et Nadjénéba ont concocté de bons plats pour le reste de la famille dans le Nord de l’Angleterre. Yao Kouassi Gervais dit Gervinho d’Arsenal joue tout à l’heure (15h UTC) en championnat d’Angleterre contre Wolverhampton et n’a naturellement pas pensé à faire la fête. Tioté Cheick, lui, jouera ce soir (19h UTC) avec Newcastle contre Norwich City. En revanche, il y a bombance à Abidjan.

Le « New Ice » a fait le plein

Les joyeux fêtards arrivés à Abidjan, 48 ou 72 heures avant la Noël, ne se sont pas fait prier pour investir les night-clubs de la capitale économique ivoirienne. Du côté d’Aghien (Cocody II-Plateaux), le « New Ice » a reçu les visites de nombreux footeux. Le plus remarqué et remarquable était Abdul Kader Kéita (Al Sadd-Qatar). Comme à ses habitudes, il a fait admirer ses talents de grand danseur. Mais le fantasque ailier des Eléphants n’était pas seul dans le coin. Des visages bien connus comme ceux de Lolo Igor (FC Kuban-Russie), Traoré Lancina (FC Kuban-Russie), Seydou Doumbia (CSKA Moscou-Russie), Kandia Traoré (Caen-France) dans un jean et un tee-shirt, Max Gradel (AS St Etienne-France), également dans un jean et un tee-shirt noir et des lunettes ou encore Mamadou Bagayoko (SK Slovan Bratislava-Slovaquie) ont attiré un grand public. Les nanas surtout. Et jusqu’au petit matin, le champagne a coulé. A flot.

Copa, Romaric, Boka, Zokora… fêtent en Europe

Celui-là a un grand cœur. Il aurait pu bonnement débarquer à Abidjan et faire la fête comme ses coéquipiers. Mais Tiéné Siaka dit Chico n’a pas voulu laisser son mentor Antoine Kombouaré avec son spleen, quelques jours après son limogeage (injuste) du Paris Siant-Germain. Reconnaissant (Kombouaré a fait venir Chico de St Etienne à Valenciennes puis de Valenciennes au PSG), Tiéné Siaka a apporté tout son soutien à son désormais ex-coach avant de prendre l’avion, hier, pour Abidjan. Coulibaly Kafoumba de l’OGC Nice (France) est resté sur la Côte d’Azur pour célébrer la naissance du Christ en compagnie de sa charmante épouse Emmanuelle Kéita et de leur fils, Ibrahim. N’Dri Koffi Romaric de l’Espanyol Barcelone a préféré aller fêter Noël à Paris avec ses potes. Zokora Didier dit Maestro, lui, séjourne à Séville pour donner les meilleurs cadeaux du monde à ses enfants qui y vivent avec son ancienne épouse Mariam Diallo. Quant à Arthur Boka du VfB Stuttgart (Allemagne), il est encore à Nantes où vit sa fille métisse, Trisha. Enfin, le portier des Eléphants, Copa Barry, n’en a pas fini avec la compétition. En effet, comme en Angleterre, il disputait hier avec le Sporting Lokeren de Belgique la 19è journée de Jupiler League face à Saint- Trond. Mais son épouse marocaine Sanna s’est occupée des enfants et surtout des cadeaux. Une chose est certaine, la fête de Noël a constitué une sorte d’échauffement pour nos stars du ballon rond. Samedi, à l’occasion de la célébration de Saint-Sylvestre, ils feront fort. Pourvu qu’ils gardent à l’esprit que la Coupe d’Afrique des nations, c’est seulement dans 25 jours.

Guy-Florentin Yaméogo

LIENS PROMOTIONNELS