Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Diplomatie
Article



Dernières dépêches



Comment

Diplomatie

Diplomatie / Paris, Addis-Abeba, Abuja : Révélations sur l’agenda de Ouattara
Publié le lundi 2 janvier 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Messe
© Présidence par Aristide
Messe annuelle de la paix de l`Eglise catholique: Le chef de l`Etat et Mme Dominique Ouattara aux côtés des chrétiens
Vendredi 30 décembre 2011. Abidjan. Cathédrale St-Paul, du Plateau. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara et son épouse assistent à la messe de la paix


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Depuis quelques semaines et son dernier périple africain, le président Ouattara n’a pas voyagé. Il a même passé la fin de 2011 et le début de 2012 auprès de son peuple. Au point que les voyages du Président semblent déjà manquer aux Ivoiriens et surtout à ceux-là même qui lui reprochaient de trop bouger et de rester peu auprès des siens. En 2012, l’agenda du Président de la République s’annonce tout aussi chargé. Cela démarrera par Addis-Abeba, les 28 et 29 janvier 2012. Aucune source sérieuse ne confirme la rumeur de l’élection du Chef de l’exécutif ivoirien à la présidence de l’union pendant le sommet de la capitale éthiopienne. Au contraire, l’on nous confirme la méfiance du Président ivoirien pour cette instance continentale. A côté du sommet de l’UA, il y a le rendez-vous de Paris encore décalé, semble-t-il à cause de l’UA et le temps de permettre à Carla Bruni Sarkozy après son accouchement, de se remettre à plomb pour l’accueil et le séjour du couple présidentiel ivoirien. Rendez-vous également en février pour le sommet de la CEDEAO initialement prévu en décembre 2011. En 2012, le Chef de l’Etat va bouger et moover autant qu’en 2011. A côté de cet agenda extérieur et diplomatique, il y a la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) à suivre et les dispositions à prendre pour une éventuelle finale des Eléphants. A noter également la mise en place du Parlement et le remaniement du gouvernement qui devront se faire concomitamment avec les missions à l’étranger du Chef de l’Etat qui aura une année pleine et entière pour déployer ses solutions.
Charles Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS