Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Rapport mensuel de l’Ong bon air : décembre 2011
Publié le vendredi 6 janvier 2012   |  Autre presse


Insolite:
© Abidjan.net par atapointe
Insolite: Plusieurs crocodiles ont été aperçus cet après midi sur les berges de la lagune Ebrié dans les environs du Complexe Café de Rome
Abidjan,Plateau le 03 janvier 2012, des crocodiles aperçus sur les berges de la lagune Ebrié


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La question de l’environnement en Côte d’Ivoire est une préoccupation majeure des populations ivoiriennes. Elle a atteint des sommets depuis la crise des déchets toxiques déversés dans la ville d’Abidjan le 20 août 2006. L’organisation non gouvernementale de protection de l’environnement et du cadre de vie « ONG Bon Air » a le plaisir de présenter son Rapport mensuel du mois de décembre 2011.

Ce vingt-troisième rapport mensuel souligne les actions menées dans le cadre de la protection de l’environnement et du cadre de vie en Côte d’Ivoire et il fait des suggestions pour leur amélioration.

L’ONG Bon Air s’appuie sur les constatations directes de ses équipes à Abidjan et celles de ses Coordonnateurs régionaux pour rédiger ses rapports mensuels.

Le rapport de ce mois de décembre comportera, en plus des constatations:

- Le rappel des actions en faveur de l’environnement en Côte d’Ivoire
- Les suggestions de l’Ong Bon Air aux autorités et aux populations

L’ONG Bon Air constate que le cadre de vie des habitants du sous-quartier Boribana dans la commune d’Attécoubé (Abidjan) continue de se dégrader. Rappelons que le sous-quartier est construit dans le lit de la lagune et qu’il est de plus en plus englouti sous les eaux qui continuent de monter.

L’Ong Bon Air a, en outre, visité la forêt sacrée du village de Gbèpleu (commune de Man) dans la région Ouest du pays. Plusieurs centaines de singes sauvages vivent dans cette forêt villageoise dont la protection relève du sacré pour les populations du village. Mais, depuis la crise, la survie des singes vivant dans la forêt de Gbèpleu est menacée du fait de la rareté des ressources pour leur alimentation.

Ce mois de décembre a aussi été marqué par l’ouverture à Abidjan et dans de nombreuses villes de Côte d’Ivoire, de bars et autres endroits où de la musique est diffusée en plein air, contrairement au dispositions du code de l’environnement en son article 103 alinéa 4.

L’ONG Bon Air se félicite de :

- L’annonce, ce mois de décembre, par le Ministre de la Construction, de l’Assainissement et du l’Urbanisme du prochain assainissement de la baie lagunaire à Abidjan. Cette lagune qui ceinture la ville dégage une odeur fétide du fait de sa pollution avancée.

- La décision du Ministre des Eaux et Forêts de rationaliser et d’accroitre la productivité du bois ivoirien tout en évitant un gaspillage inutile des ressources forestières.


Suggestions pour l’environnement et l’amélioration du cadre de vie

En vue d’une protection efficiente de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie, l’ONG Bon Air fait les suggestions suivantes :

• A SEM le Président de la République et à SEM le Premier Ministre

L’implication de SEM le Président de la République et.de SEM le Premier Ministre dans la recherche de solutions urgentes à la dégradation continue du cadre de vie du sous-quartier Boribana (à 100 métres du CIAPOL) à Attécoubé où une catastrophe écologique est à craindre.

Au Gouverneur du District d’Abidjan

L’Ong Bon Air suggère la création de latrines publiques dans le territoire du district en vue de lutter contre les dépôts de déchets humains qui empestent toujours à de nombreux endroits en Abidjan.

L’Ong Bon Air présente ses vœux les meilleurs à toutes et à tous. Que l’année 2012 soit celle d’un environnement sain en Côte d’Ivoire.


Fait à Abidjan, le vendredi 30 décembre 2011

Pour le Bureau Exécutif de l’ONG Bon Air

Le Président
Satigui KONE

LIENS PROMOTIONNELS