Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Repentance-réconciliation/Ouattara prie avec les imams, samedi
Publié le lundi 9 janvier 2012   |  Nord-Sud


Tabaski
© AFP par SIA KAMBOU
Tabaski 2011: les Musulmans de Côte d`Ivoire ont célébré la "grande fête" (Aïd el-kebir), également appelée "fête du sacrifice" (Aïd el-Adha)
Dimanche 6 novembre 2011. Abidjan. Photo: le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a prié à la grande mosquée de la Riviera Golf


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Conseil supérieur des imams (Cosim) a initié des ‘’journées nationales de prières et de repentance pour la réconciliation et la paix’’. Le lancement est prévu, samedi, à la mosquée de la Riviera Golf, en présence du chef de l’Etat.

Cette fois sera certainement la bonne. Après le rendez-vous manqué du mois de ramadan où, pour des raisons de calendrier, il n’avait pu se joindre aux imams qui l’ont invité à une rupture collective du jeûne, le chef de l’Etat et les dignitaires musulmans devraient pouvoir communier le 14 janvier prochain. Le président de la République, Alassane Ouattara, a promis sa présence à la grande cérémonie de prières que le Conseil supérieur des imams (Cosim) organise, ce jour-là à la mosquée de la Riviera-Golf. L’information a été donnée aux journalistes, samedi, par le secrétaire exécutif du Cosim. Au cours d’un point-presse qu’il a animé au siège de la radio Al Bayane, l’imam Ousmane Diakité a résumé le contenu et les contours de cette rencontre, prévue de 10 heures à midi, en présence d’au moins 10 mille fidèles musulmans. Elle marquera le lancement des ‘’journées nationales de prières et de repentance pour la réconciliation et la paix’’ initiées par les guides musulmans. A travers toute la Côte d’Ivoire, ces journées permettront à la communauté musulmane de faire trois choses : demander pardon à Dieu pour les fautes qu’elle a pu commettre vis-à-vis de lui pendant la crise, pardonner toutes les offenses et agressions dont elle a été victime, et demander pardon pour les torts que certains de ses membres ont pu causer. « L’objectif est de contribuer de façon significative à la culture du pardon, à l’esprit de réconciliation nationale et à la promotion de la paix », a précisé l’imam la Riviera-Bonoumin. Les représentants des autres confessions religieuses sont conviés. Le Cosim mettra l’occasion à profit pour encourager le chef de l’Etat à poursuivre ses efforts pour un retour à la cohésion. Les imams vont particulièrement saluer la mise en place, par le président de la République, de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr). Pour eux, le choix du Cheick Boikary Fofana, président du Cosim, comme 1er vice-président de la Cdvr, a favorisé l’implication des associations et communautés musulmanes dans le processus de réconciliation. Au programme de la prière du 14 janvier : la lecture intégrale du Saint Coran, des séances d’invocations et deux allocutions.

Cissé Sindou

LIENS PROMOTIONNELS