Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Côte d`Ivoire: l`ONU demande 173 millions USD pour l`action humanitaire
Publié le mercredi 18 janvier 2012   |  AFP


Catherine
© Autre presse
Catherine Bragg la Sous-secrétaire générale aux Affaires humanitaires des Nations unies et Coordonnatrice adjointe des secours d`urgence


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


BIDJAN, 18 jan 2012 (AFP) - L`ONU a lancé mercredi un appel à la
communauté internationale pour fournir à la Côte d`Ivoire une aide humanitaire
de 173 millions de dollars après la grave crise postélectorale de 2010-2011,
et porter secours aux quelque 190.000 déplacés.
La Côte d`Ivoire "continue de faire face aux défis humanitaires qui sont
vastes", a déclaré lors d`une conférence de presse la sous-secrétaire générale
des Nations unies pour les affaires humanitaires, Catherine Bragg.
"La communauté humanitaire a fait une requête de financement d`un montant
de 173 millions de dollars américains (...) pour répondre aux besoins de plus
de 2 millions de personnes qui restent dans une situation de grande
vulnérabilité", a-t-elle indiqué au terme d`une visite de trois jours dans le
pays.
"Un retrait prématuré des acteurs humanitaires pourrait avoir pour
conséquence une aggravation de la situation. Il est donc essentiel que des
ressources financières soient disponibles pour assurer la continuité de
l`action humanitaire", a averti Mme Bragg.
L`essentiel de cette aide doit revenir aux régions de l`ouest et du
sud-ouest, très durement éprouvées par la crise, et où se concentrent plus de
la moitié des 186.000 personnes déplacées internes du pays.
Les 173 millions de dollars demandés doivent permettre de financer
notamment le retour volontaire des déplacés et des quelque 161.000 Ivoiriens
réfugiés dans la sous-région, puis de reconstruire 17.000 maisons, a précisé
la responsable onusienne.
Née du refus de l`ex-président Laurent Gbagbo de céder le pouvoir après sa
défaite au scrutin de novembre 2010, la crise s`est conclue en avril 2011 par
deux semaines de guerre et a fait quelque 3.000 morts.

LIENS PROMOTIONNELS