Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches



Comment

Économie

La BAD fait ses adieux à Tunis pour un retour prochain à Abidjan (président)
Publié le mardi 24 janvier 2012   |  AFP


Donald
© Getty Images
Donald Kaberuka : Président de la Banque africaine de développement (BAD)
Président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka prend la parole durant une conférence de presse Juin 1 2011 à Tunis. La Banque africaine de développement a récemment approuvé 500 millions de dollars de prêts d`appui budgétaire à la Tunisie .


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Tunis - Le président de la Banque africaine de développement (BAD) Donald Kaberuka a confirmé "le retour prochain" de l`institution panafricaine à Abidjan, où elle a son siège permanent, dans le contexte de la normalisation de la situation en Côte d`Ivoire.

"Je voudrais saluer la normalisation de la situation politique et
sécuritaire en Côte d`Ivoire, ce qui augure le retour prochain de notre
institution" à Abidjan, a-t-il déclaré lors d`une cérémonie de voeux annuelle
devant les ambassadeurs de pays membres.

"La Côte d`Ivoire, de par les statuts portant création de la Banque, reste
notre pays de siège" et le retour à Abdijan aura lieu "aussitôt la décision
prise par les organes compétents", a-t-il ajouté en guise d`adieu à Tunis.

Le siège de la BAD avait été délocalisé temporairement à Tunis en 2003 en
raison de l`insécurité et de l`instabilité politico-militaire en Côte d`Ivoire.

"Depuis bientôt plus de neuf ans, la Tunisie et son peuple nous offrent
leur hospitalité bien fraternelle. C`est l`occasion pour moi de leur réitérer
notre profonde gratitude et de leur exprimer mes voeux de succès" pour la
transition démocratique entamée depuis le 14 janvier 2011, a ajouté M.
Kaberuka.

Evoquant un récent entretien avec le président tunisien Moncef Marzouki, il
a affirmé l`avoir assuré que "la Banque ne ménagerait aucun effort pour
continuer d`accompagner la Tunisie" ainsi que les pays d`Afrique du Nord dans
leurs efforts de développement et de croissance.

La cérémonie annuelle n`avait pu être organisée l`an dernier en raison du
soulèvement populaire en Tunisie qui a chassé Ben Ali du pouvoir le 14 janvier.

LIENS PROMOTIONNELS