Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Comment

Sport

CAN-2012: la Guinée équatoriale a déjà reçu 760.000 euros de primes
Publié le mardi 24 janvier 2012   |  AFP


Football:
© Autre presse par DR
Football: Equipe nationale de la Guinee Equatorial


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos


- Autre Presse - 24/1/2012

MBINI (Guinée équatoriale) - L`équipe de Guinée équatoriale a reçu mardi une prime globale de 760.000 euros des mains de Teodorin Obiang Nguema, le fils du président de la République, pour sa victoire (1-0) en match d`ouverture de la CAN-2012 contre la Libye, a constaté l`AFP.

Teodorin Obiang, également ministre de l`Agriculture, a remis un chèque de 500 millions de francs CFA (760.000 euros) au ministre des Sports Francisco Pascual Eyegue Obama Asué en présence de l`équipe nationale à Mbini (partie continentale).

Il a ajouté un chèque de 20 millions (30.400 euros): 10 millions étaient promis par but marqué, l`équipe n`a gagné que 1 à 0 mais il a expliqué qu`un but inscrit et refusé par l`arbitre aurait mérité d`être validé.

"Je vous demande de jouer (mercredi contre le Sénégal) comme lors du premier match, en marquant plus de buts. Mes primes vont continuer pour les prochains matches", a-t-il déclaré.

Le président Obiang Nguema est l`un des trois chefs d`Etat africains visés par une plainte pour des "biens mal acquis" déposée en 2008 à Paris par l`ONG Transparency International France, avec le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso et le défunt chef d`Etat gabonais Omar Bongo Ondimba. La justce française cherche à déterminer si l`acquisition d`une partie de leur patrimoine en France relève du recel et du blanchiment de détournement de fonds publics étrangers.

Dans le cadre de l`enquête, plusieurs véhicules de luxe appartenant notamment à Teodorin ont été saisis à Paris en septembre dernier.

Pressenti par son père, au pouvoir depuis 1979, pour lui succéder, Teodorin est depuis plusieurs années l`objet d`enquêtes pour blanchiment et corruption aux Etats-Unis, où ce quadragénaire a longtemps mené une vie de playboy fortuné en Californie.

Selon Human Rights Watch, le département américain de la Justice va demander "la confiscation de 70 millions de dollars d`actifs appartenant à Teodorin en Californie, dont un domaine de 30 millions de dollars à Malibu".

ybl-pgf/gv

LIENS PROMOTIONNELS