Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Comment

Sport

CAN-2012 - Côte d`Ivoire - François Zahoui: "On ne fera pas n`importe quoi"
Publié le samedi 28 janvier 2012   |  AFP


Football:
© Getty Images par DR
Football: CAN 2012 / Cote d`Ivoire 2 - 0 Burkina Faso
CAN 2012: Cote d`Ivoire -Burkina Faso, Guinee equatorial (Malabo)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


MALAbo, 28 jan 2012 (AFP) - François Zahoui, le sélectionneur de la Côte
d`Ivoire, déjà qualifiée pour les quarts de finale de la CAN-2012, a rappelé
que l`objectif des Eléphants était de terminer en tête de la poule B et qu`il
ne ferait "pas n`importe quoi" contre l`Angola, lundi à Malabo.

Q: Allez-vous faire tourner votre effectif?
R: "Notre objectif est de finir premiers du groupe et on pense faire des
retouches mais on ne fera pas n`importe quoi. On veut garder la même dynamique
de victoires. On agira dans l`intérêt de l`équilibre de l`équipe. On ne fait
pas de cadeaux. Lors des qualifications, on s`était qualifié deux journées
avant la fin mais on n`a pas voulu fausser le championnat. On va aller
jusqu`au bout de notre job. Même si on fait des changements, on fera tout pour
gagner le match."

Q: Quel est l`état de santé de Salomon Kalou, touché contre le Burkina Faso
(2-0)?
R: "Il a été l`un des joueurs les plus décisifs depuis le stage de
préparation à Abou Dhabi. C`est un joueur très important de cette Coupe
d`Afrique. On était dans l`expectative quand il s`est blessé mais les
nouvelles sont rassurantes. On espère le récupérer pour la suite de la
compétition. On avait peur d`un claquage mais les radios nous ont rassurés. Ce
n`est pas un claquage. Mais on a doublé les postes et les joueurs qu`on
appellera seront prêts."

Q: Pourquoi l`attaquant Seydou Doubmia n`est-il pas plus utilisé?
R: "Même un triple Ballon d`Or comme Messi a du mal en équipe d`Argentine.
La sélection, c`est le plus haut niveau mondial. Il faut trouver des
automatismes, il faut de la patience et du temps. Doumbia carbure très fort en
club, on le voit faire des efforts à l`entraînement. Mais il faut toujours
voir à la place de qui ces joueurs peuvent jouer. Doumbia est un joueur
d`avenir. Il sait la confiance qu`on lui donne mais quand on a un joueur comme
Didier (Drogba, ndlr), qui est notre leader d`attaque, les autres joueurs
doivent se dire qu`ils doivent être patients et que leur tour viendra."

Q: Etes-vous perturbé par la présence de la Guinée Equatoriale dans votre
hôtel à Malabo?
R: "Cela fait bizarre. On a un adversaire dans le même hôtel mais la
cohabitation se passe bien. Cela nous a un peu gênés au départ mais il ne faut
pas se laisser distraire. Les joueurs ne sont pas déstabilisés par cela."

Q: On sent une défense et une équipe fébriles depuis le début de la CAN...
R: "Il y a l`exigence de la manière mais on ne prend pas de but. Il y a
beaucoup d`équipes qui aimeraient être à notre place. Quand on voit une équipe
qui ne prend pas de but, c`est que les joueurs défendent bien. En Côte
d`Ivoire, on pense que l`adversaire ne doit avoir aucune occasion, que les
milieux ne doivent pas rater une passe, que les attaquants ne doivent pas
rater un but, mais je ne sais pas d`où vient cette culture. Moi, je vois le
Real Madrid, la Barça prendre des buts, je vois même la France prendre des
buts, je vois toutes les équipes du monde prendre des buts, les défenseurs
faire des erreurs... On a l`impression qu`en Côte d`Ivoire, on a une équipe
parfaite, qu`on ne doit pas avoir de failles. Le football demande des fautes
et le but c`est de marquer plus que l`adversaire. La perfection n`existe pas.
Le plus important, c`est de gagner le match et d`apprécier les victoires. En
Coupe d`Afrique, le plus important c`est de ramener la coupe."

kn/mch

LIENS PROMOTIONNELS