Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Trois questions à…./ Koné Issa Daouda, président national du Forum du Pdci : ‘’KKB est plus sortant que Bédié et Mady’’
Publié le mercredi 1 fevrier 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Au cours d’une rencontre à la maison du Pdci à Cocody, le président de la Jpdci, Kouadio Konan Bertin dit KKB a laissé entendre qu’il n’est pas plus sortant que le président Henri Konan Bédié et le secrétaire général Djédjé Mady. Le président national du Forum des jeunes du Pdci, Koné Issa Daouda, par ailleurs membre du grand conseil de cette formation politique dans un entretien à l’IA, a condamné les propos de KKB qu’il a qualifiés d’intrigant.

Que vous inspirent les sorties de KKB ?

Je ne suis pas d’avis avec KKB tout simplement parce qu’il est plus sortant que le secrétaire général et le président du parti. Leurs mandats ont pris fin et il a fallu un bureau politique pour proroger le mandat de KKB. Quand il dit que le président Bédié et le secrétaire général sont plus sortants que lui, je pense qu’il se trompe sur toute la ligne. Ce n’est pas sur la place publique qu’il faut étaler ces genres de sujets. ça on se discute au cours d’un congrès. Le président Bédié est un président très lucide. Il a dit qu’il ira au Congrès après les élections régionales qui sont les dernières élections en Côte d’Ivoire. Nous devons nous atteler à cela car nous sommes dans un parti discipliné. A notre grande surprise, KKB vient dire que le président du parti est plus sortant que lui alors qu’il a fallu un bureau politique convoqué par le président Bédié pour proroger son mandat. Je pense qu’il est plus sortant que le président Bédié et le secrétaire général du parti.

Il a évoqué le fait que le Pdci a essuyé un revers aux législatives et que c’est la raison pour laquelle il réclamait un congrès. Et puis des responsables du parti disent que les attitudes de KKB s’expliquent par le fait qu’il est manipulé. Est-ce aussi votre avis ?

C’est vrai. Nous avons assisté à une certaine cacophonie au niveau des candidatures, particulièrement au niveau des jeunes. Le déclic est parti de l’Assemblée générale élective lorsque notre aîné Anoma Magloire a dit qu’il faut que nous arrêtions d’être des jeunes qui attachent des bâches. Les jeunes ont voulu saisir cet appel au bond. Malheureusement, ils sont allés de façon dispersée aux législatives. Ce qui a fait qu’il y a eu des revers. Nous ne sommes pas allés en Rhdp. Il y a eu des cas où des candidats sont allés en Rhdp. KKB est le fruit de cette alliance au niveau de Port-Bouët. Ce fut la même chose au Plateau. Quant à une éventuelle manipulation de KKB, je réponds oui et non. Mais je pense que c’est une démarche un peu intrigante de la part du président de la Jpdci de défier l’autorité du président du parti qui décide de la date du congrès. Quelle est l’imminence d’un congrès avant les municipales ? Que KKB nous explique cela. Le Pdci a été laminé aux élections législatives. Tirons donc les conséquences. Il faut un réaménagement.

Vous avez soutenu tout au long des législatives Mme Yasmina Ouégnin. La CEI l’a proclamée vainqueur aux législatives à Cocody. D’aucuns disent que l’ambassadeur Georges Ouégnin a usé de son réseau et de son accointance avec le président de la République pour donner la victoire à sa fille à Cocody. Votre commentaire ?

Pour la première question, je voudrais remercier tous les jeunes qui ont cru au forum. Nous avons tous porté notre choix sur Yasmina Ouégnin. En ce qui concerne le second volet de la question je voudrais profiter de cette occasion pour rendre un vibrant hommage à l’ambassadeur Georges Ouégnin. Quoi de plus normal qu’il ait soutenu sa fille. L’ambassadeur Georges Ouégnin est un homme d’Etat. Il est Pdci dans l’âme et il nous l’a démontré. Il nous a donné l’exemple. Dire qu’il a usé de son réseau pour faire gagner sa fille, je ne crois pas. C’est une fuite en avant. Je voudrais que le Pdci rende un hommage à Georges Ouégnin et à sa famille. Il a investi ses fonds dans le Pdci-Rda. Il ne l’a pas fait au nom de sa fille, mais au nom du Pdci-Rda. Nous avons discuté ensemble. Il m’a dit que le Pdci ne va pas mourir. Il a également indiqué qu’il est désormais sur le terrain pour le Pdci-Rda. Pour l’amour qu’il a pour le Pdci, il a déboursé près de 200 millions de CFA dans cette campagne. Il y a des petits malins qui se promènent pour dire que ce monsieur n’est pas Pdci. Mais il n’y a pas plus Pdci que l’ambassadeur Georges Ouégnin. Quand nous étions en pleine campagne le 7 décembre, nous sommes allés célébrer un culte d’action de grâce pour la mémoire de Félix Houphouët-Boigny. Combien de cadres du Pdci ont-ils fait la même chose ? Ils ne sont pas nombreux. Demandez au colistier de Yasmina Ouégnin. Elle n’a pas mis un sous dans cette campagne. Celle-ci a été financée par la famille Ouégnin. Cela parce que cette famille aime le Pdci-Rda. En plus de la mobilisation, je m’occupais de la communication de sa campagne. Nous avons franchi toutes les étapes. Il faut lui rendre un vibrant hommage. L’ambassadeur Georges Ouégnin est Pdci dans l’âme. Le Pdci a gagné à Cocody, mais avec le concours de l’ambassadeur Georges Ouégnin.
Réalisé par Touré Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS