Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Esthétisme/Miss Swan, la dame qui façonne les seins et les fesses
Publié le mardi 7 fevrier 2012   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Plus connue à l’extérieur que chez elle en Côte d’Ivoire, Miss Swan, à l’état civil Eva Koré, a décidé de faire un peu plus de lumière sur ses services d’esthéticienne. Le mardi 31 janvier 2012, dans les locaux de son Institut des Deux Plateaux-Les Perles, revendiquant sa quête permanente vers le beau, elle a annoncé une nouvelle gamme de produits esthétiques.
Ils sont destinés, selon elle, aux soins de visages de cheveux, à raffermir et grossir les seins, la verge, la masse fessière et les mollets. Ces nouveautés viennent gonfler une gamme de trouvailles de l’Ivoirienne déjà disponible dans ses trois instituts ouverts à Abidjan. Entre autres, des stimulants pour l’intelligence chez les enfants comme chez les hommes, des soins (relaxants, hydratants, rajeunissants et éclaircissants, gommage du corps pour la régénérescence des cellules molles et des remèdes pour traiter les hémorroïdes, la fatigue, ainsi que le stress.
L’esthéticienne a, par ailleurs, confié que son expertise est surtout sollicitée, chez les hommes comme chez les femmes, dans le domaine de traitement du teint, du muscle fessier et du rajeunissement. Non sans souligner que tous ses produits sont personnalisés et bio.
Pour Miss, étant donné que la tendance est aujourd’hui de s’habiller près du corps, hommes et femmes son concernés par ses services.
Et pour mieux les faire connaître davantage, Miss Swan vient de parfaire le logo et le cite (www.missswanbeaute.com) de son entreprise, en dotant ce denier d’un système de dernière technologie, web : o, si l’on en croit Franck Kessé, son ingénieur réseau spécialisé.
Miss Swann, par ailleurs titulaire d’un Bts transit-douanes, a appris le langage de l’esthétique au Ghana, avant d’approfondir ses connaissances en Afrique du Sud. Précisément elle y est allée apprendre le dosage des plantes en acide. Actuellement, elle prend des cours par correspondance. Sur son emploi du temps, sont inscrites des plantes indiennes et chinoises censées permettre à l’homme de vivre, même au-delà de 100 ans.
C’est depuis son bas âge que Miss Swan, comme elle l’a souligné, connaît le secret des plantes en soignant ses proches. Mais c’est en craignant leurs effets secondaires qu’elle a décidé d’étudier l’esthétique.

Schadé Adédé
schadeci@hoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS