Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Assemblée nationale : Soro va prendre le perchoir
Publié le vendredi 17 fevrier 2012   |  Soir Info


Reconstruction:
© Abidjan.net par Emma
Reconstruction: Guillaume Soro et Madani Tall donnent le coup d`envoi des travaux de construction de l’échangeur du carrefour de la Riviéra 2
Vendredi 25 Novembre 2011. Abidjan, Cocody. Le Premier ministre Guillaume Kigbafory Soro et le Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, M. Madani M. Tall au lancement officiel des travaux de construction de l’échangeur du carrefour de la Riviera II


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Le Premier ministre-ministre de la Défense, Guillaume Kigbafori Soro s’en va. Il quitte la Primature qu’il a gérée pendant cinq années (depuis le 29 avril 2007). Guillaume Soro qui avait souhaité se donner un bon moment de repos après les élections présidentielles de 2010, n’aura pas l’occasion de se reposer après un peu plus d’un an supplémentaire passé au poste de premier ministre après l’élection d’Alassane Ouattara à la présidence de la République. Le secrétaire général des Forces nouvelles qu’il est, sera proposé par le Rassemblement des Républicains (Rdr, parti au pouvoir) pour occuper la présidence de l’Assemblée nationale. Le chef de l’Etat, en déplaçant ainsi son chef de gouvernement, met en œuvre la promesse qu’il a faite au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) entre les deux tours de la dernière élection présidentielle en Côte d’Ivoire. A savoir qu’après sa victoire, il offrirait le poste de premier ministre au Pdci qui avait décidé de voter pour lui au second tour. Guillaume Soro libère donc la Primature au terme d’un compromis politique. Elu député sous la bannière du Rdr dans la circonscription de Ferkessédougou (sa vile natale), l’ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), selon des sources dignes de foi, a eu le double quitus du président de la République, Alassane Ouattara, et du président du Pdci, Henri Konan Bédié, pour briguer la présidence de l’Assemblée nationale. Sauf cataclysme, l’actuel premier ministre ivoirien va prendre le perchoir de la deuxième Institution du pays. Cela est d’autant vrai que le Rdr sous les couleurs duquel il a évolué, est sorti largement majoritaire des législatives dernières. En sus, le Pdci qui aura enfin ‘’sa Primature’’, et qui s’est classé deuxième à ces élections, n’empêchera pas Guillaume Soro et le Rdr, de s’installer dans le siège présidentiel du Parlement, au nom certainement de l’alliance des Houphouëtistes. Si par extraordinaire, des députés Pdci ou d’autres groupements refusaient de suivre le mot d’ordre qui sera donné par le Pdci, le Rdr et leurs alliés au Parlement, cela n’enlèverait rien à la probabilité de succès du candidat des Républicains. C’est donc une nouvelle aventure que le premier ministre ivoirien va entamer dans quelques mois au niveau de l’Assemblée nationale. Dans le sillage de Guillaume Soro, l’heure est au repositionnement. Chacun fait sa valise pour emprunter la voie qui s’offre à lui.
BAMBA Idrissa

LIENS PROMOTIONNELS