Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Après son enlèvement à Yopougon : Le chargé de mission de Blé Goudé relate son calvaire
Publié le mardi 21 fevrier 2012   |  Le Temps




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Koué Jean Claude est le secrétaire à l’organisation du Cojep. Il est également le chargé de mission de Blé Goudé, aujourd’hui en exil par la volonté de Ouattara. Ce jeune homme a été enlevé dans la commune de Yopougon par des éléments armés de kalaches, et se faisant passer pour des agents des services secrets en poste à la présidence de la République. Il a été d’abord conduit à la base navale de la marine de Locodjro. Puis après, à la brigade de la gendarmerie de Toit-rouge. De là-bas, il sera mis à la disposition de la Brigade de recherche de la gendarmerie. Il est par la suite conduit à la caserne d’Agban. On lui a collé comme d’habitude, le délit d’atteinte à la sureté de l’Etat. C’est bien ce qui est à la mode dans cette Côte d’Ivoire de la France. Là-bas, il connaîtra 17h d’interrogatoire avec toujours les mêmes questions. A savoir où sont les armes ? Est-ce qu’il est en contact avec Blé Goudé ? Et quels sont ses rapports avec les jeunes patriotes ? Autant de questions qui dévoilent en fait, la nature du pouvoir ivoirien. «Ils ont perquisitionné ma maison. Mais ils n’ont trouvé que 4 mégaphones», lâche l’homme de main de Blé Goudé. Il dénonce alors, trois choses dans ce calvaire qu’il a vécu au camp d’Agban. Il y a d’abord la méthode par laquelle il a été enlevé, avec des armes lourdes. Ce qui s’apparente bien entendu, à des manières mafieuses. Koué Jean Claude dénonce en plus, son audition à la caserne d’Agban qui s’est faite avec des menottes qu’on lui a posé. Alors qu’il lui était impossible de s’enfuir. Il y a en plus les coups bas dont il a été victime pour le contrôle de la commune de Gagnoa. «Certaines personnes font de la délation pour nuire aux autres. Je ne veux pas dire de nom, mais la personne va se reconnaître dans ces propos», accuse le bras droit de Blé Goudé.
G.B

LIENS PROMOTIONNELS