Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

ISSIA/ Décédé il y a une semaine, tout Issia a rendu un dernier hommage à son député, Hier
Publié le vendredi 24 fevrier 2012   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Décédé le jeudi 16 février dernier à Abidjan, le Dr. Diomandé Mamadou, député RDR de Boguédia, Issia, Tapéguia communes et sous-préfectures a été inhumé dans la soirée d’hier, jeudi, à Issia. Tout comme ils se sont mobilisés pour le choisir comme leur député le 11 décembre dernier, tout Issia, en pleur, avec à leur tête les cadres et responsables politiques locaux du RDR a rendu un hommage digne au docteur Diomandé Mamadou dans la soirée d’hier. A l’hôpital d’Issia ou il était en fonction depuis 2004, la dépouille de l’ex député, en provenance d’Abidjan, a fait une escale brève aux environs de 15 heures 30, pour recevoir le dernier hommage des collègues médecins, avant de se rendre à la mosquée ou la prière mortuaire a été dite par l’imam El Adj. Youssouf Bamba, devant des populations, amis et proches effondrés, mais dignes devant l’évidence. Assise dans la cours de la mosquée, la veuve, entourée de vieilles dames est inconsolable. Que dire alors des militants et des responsables du RDR, son parti. Ali Sylla le secrétaire département al du RDR, complètement effondré, ou encore de Kpokpa Blé Alexis, les traits marqués par la douleur et la tristesse. Hors de la mosquée ou plusieurs centaines de militants se sont amassés, point n’est besoin de commenter l’atmosphère qui y règne. Les pleurs des uns se mêlaient aux sanglots des autres. Des militantes, regroupées, juste devant le siège du RDR, qui jouxte la grande mosquée, pleurs à chaudes larmes, celui dont les bienfaits et la générosité, au sein de la population, lui ont valu d’être élu député, au côté de Mme Koné née Tazéré Olibé, lors des dernières élections législatives. Avant de prendre la direction du cimetière municipal de la ville, toutes les prières dites, la famille du défunt, avec à sa tête, Brahima Sangaré, le chef du village de Ouaninou, son village natal, qui a dit sa reconnaissance aux populations et aux autorités préfectorales et militaires qui ont fait, nombreux le déplacement, pour marquer leur sympathie et leur compassion à l’élu de la république, le docteur Diomandé Mamadou. A 16 heures 35 minute, le cortège funèbre long de plusieurs véhicules s’est ébranlé vers le cimetière d’Issia ou l’enterrement a eu lieu, dans la pure tradition musulmane. Hier en tout cas tout Issia n’a pas voulu manquer l’occasion de dire, une dernière fois, au docteur Diomandé, que ses actions de bienfaisance resterons, à jamais, gravés dans leur mémoire. Agé d’à peine 40 ans, le docteur Diomandé était le plus jeunes député élu de la région du Haut Sassandra. Il laisse dernier lui une épouse meurtri, deux filles de 7 et 5 ans, mais aussi, des militants et amis inconsolables.

D KONATE, correspondant

LIENS PROMOTIONNELS