Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Après ses attaques contre ses alliés : Anaky demande pardon au Rhdp
Publié le mercredi 29 fevrier 2012   |  Nord-Sud


Audiences
© Présidence par Aristide
Audiences du chef de l`Etat : le Président Alassane Ouattara reçoit Anaky Kobenan
Mardi 6 septembre 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le Président Alassane Ouattara reçoit le président du Mouvement des forces d’avenir (Mfa), Innocent Anaky Kobenan


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’image de la souris qui mord sa proie et souffle sur sa plaie est actuellement bien campée par le jeu de rôles qui se dessine au Mouvement des forces d’avenir (Mfa). Après ses cognées contre l’alliance du Rhdp dont il est membre, Innocent Anaky Kobena fléchit genoux devant celle-ci. Le président du Mfa demande pardon. Il s’est fait excuser auprès de son « aîné Bédié», comme on le désigne affectueusement chez les houphouétistes, par ses députés. Qui ne sont autres qu’Anzoumana Moutayé (de Kouassi-Datékro), Ouattara Siaka et Yaboua Atta Koblan (de Taoudi, Gnézimala, Sapli Sépingo). Ces parlementaires n’auraient pas été envoyés par leur leader. Mais c’est tout comme, vu la suite de l’audience que leur a accordée le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), jeudi dernier à Abidjan. De sources proches du Mfa, ces députés étaient chez Henri Konan Bédié, président de la Conférence des présidents du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Objectif de cette visite, lui rendre « une visite de courtoisie ». Enfin, c’est la première nouvelle, comme on dit en Afrique, qu’a donnée le trio à l’hôte. Comme en pareille circonstance une nouvelle en cache toujours une autre, il leur a fallu exposer l’objet réel de leur démarche. Outre le fait qu’ils n’avaient pas encore fait allégeance au chef de la famille houphouétiste après leur élection en décembre dernier, les nouveaux parlementaires ont en profité pour se racheter. Après avoir ainsi sacrifié à cet usage, ils ont dit être allés parler de l’isolement dans lequel se trouve leur leader. Ils ont dit être préoccupés par le froid persistant qui règne entre lui et ses ‘’frères‘’ de l’ex-opposition. Est-il besoin de le rappeler, outre Anaky, la conférence des présidents du Rhdp est composée d’Albert Toikeusse Mabri, Alassane Ouattara et Bédié. Ce dernier s’est interrogé sur l’absence d’Anaky lui-même au moment où ses ‘’camarades‘’ plaident pour son rapprochement de la famille. A cela, les visiteurs ont expliqué que l’initiative de la médiation venait d’eux-mêmes. Et souhaité que M. Bédié accorde une audience à leur leader. Chose qu’a acceptée le ‘’patriarche‘’ des houphouétistes. D’où l’audience qu’il a effectivement accordée, lundi, à une délégation du Mfa conduite par M. Anaky. Ils ont parlé de « redynamisation du Rhdp », selon le cabinet de l’hôte. Qui peut dire qu’il n’a pas été question des tractations en coulisses en vue de la formation du prochain gouvernement ? L’évidence s’impose d’elle-même. Et Innocent Anaky, mal servi selon lui dans la formation du gouvernement du 1er juin dernier, ne cracherait pas dans la soupe.

Bidi Ignace

LIENS PROMOTIONNELS