Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Clôture de la 7ème conférence de l’ALDEPAC : l’option libérale proposée à l’Afrique comme "ciment du son développement"
Publié le lundi 5 mars 2012   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Abidjan - Le rideau est tombé dimanche, à Abidjan, sur la 7ème conférence de l’Alliance des Libéraux et démocrates d’Europe, d’Afrique et des Caraïbes (ALDEPAC), avec l’adoption, par les participants, de résolutions appelant l’Afrique à opter pour le libéralisme politique et économique, "comme ciment de son développement", mais " une économie de marché humanisée".

Les participants à la conférence, qui ont, à cet effet, adopté un livre blanc intitulé "vers un manifeste libéral panafricain ", estiment que seul le libéralisme peut permettre à l’Afrique d’amorcer un réel progrès politique, économique et social, tout en garantissant le choix à chaque nation de décider de ses propres orientations.

Pour ce faire, l’institution d’un "fonds d’investissement africain", prélevé sur les recettes de l’exploitation des richesses naturelles du continent, a été proposée, tout en instant sur la bonne gouvernance.

Selon le co-président de l`Assemblée paritaire UE-ACP, Louis Michel, " il faut trouver des ressources nouvelles et pérennes destinées à l’agriculture et au développement rural et agir face à la hausse des prix agricoles ".

L’émergence d’une véritable politique libérale en Afrique induira, selon l’ALDEPA "un accès aux services essentiels, notamment l’éducation, la protection sociale et les soins de santé", et permettra d`aboutir à "un enseignement primaire de bonne qualité, une culture de l’égalité des genres, une bonne politique de recrutement du corps enseignant, et une promotion de la formation continue".

(AIP)

tm

LIENS PROMOTIONNELS