Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches


Comment

Art et Culture

Arts plastiques / Biennale internationale des arts naïfs d’Abidjan
Publié le mercredi 7 mars 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Après six ans, Augustin Kassi réunit à nouveau les peintres
La Biennale internationale des arts naïfs (Bina) est de retour sur les bords de la lagune Ebrié après un coup d’arrêt depuis 2006. Le directeur de la biennale, le peintre Augustin Kassi, a lancé la 4è édition, le 1er mars 2012, à la salle de conférence de la Rotonde des Arts contemporains au Plateau. Celle-ci aura lieu du 26 avril au 20 mai 2012. Créée en 1998 à la suite de la foire aux naïfs qui était une annexe de l’exposition individuelle consacrant les dix (10) ans de peinture de Augustin Kassi, la Bina s’est tenue en 2000 et en 2006 avec pour ambition de faire d’Abidjan la capitale des arts naïfs. «La biennale commençait à tomber dans les oubliettes. Ce qui nous a beaucoup peinés. Il fallait donc la ressusciter», a expliqué le directeur de la Bina, qui réunit les peintres six (6) ans après. Cette tribune, selon Augustin Kassi qualifié de pionnier de l’art naïf en Côte d’Ivoire, donne l’occasion aux artistes de se retrouver, d’échanger et de trouver des orientations nouvelles dans leur travail. Aussi, invite-t-il les artistes, les structures de promotion culturelle, les collectivités territoriales et les gouvernants à œuvrer pour des cultures plurielles.
La Bina qui entend participer à la dynamique des arts visuels en Côte d’Ivoire, revalorise ainsi les arts naïfs «souvent décriés à tort». Par ailleurs, il s’agit pour Augustin Kassi de créer l’émulation au sein de la jeunesse «qui cherche des orientations».
La biennale prévoit trois (3) prix pour encourager le mérite des jeunes participants. Ce sont le Grand Prix de la Biennale (Prix Charles Bieth), le Prix de la créativité et le Prix du jeune Espoir d’une valeur chacun de 500.000 Fcfa. L’édition 2012 sera animée à travers le salon international (exposition officielle à l’Institut français d’Abidjan), le salon du sous-verre (exposition spécialisée au Goethe Institut) et le salon dit particulier. Ce dernier accueillera des artistes confirmés qui exposeront à l’Espace Crystal, Galerie Chryo, Musée d’arts contemporains de Cocody et la Rotonde des Arts contemporains. Ce sont quatorze (14) artistes étrangers et sept (7) artistes ivoiriens qui ont été sélectionnés pour l’exposition officielle. Il est également prévu le marché de la Bina et le village des arts populaires.
Koné Saydoo

LIENS PROMOTIONNELS