Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Congrès sur la comptabilité, contrôle et audit en Afrique: Le partage d`expérience pour booster la bonne gouvernance
Publié le samedi 10 mars 2012   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le partage d'expérience est au cœur du Congrès du Comrefas (Consortium pour le management de la recherche fondamentale et appliquée en Afrique au sud du Sahara). En effet, du 09 au 10 mars, se tient à l'hôtel Tiama, ce premier congrès international en sciences de gestion. Il a pour objectif d'encourager la recherche en comptabilité, contrôle et audit en Afrique et favoriser des échanges entre chercheurs de différentes nationalités. Ce, autour du thème : « Le développement de la recherche en comptabilité, contrôle et audit dans le contexte africain ». Frédéric Dohou, président du comité d'organisation, a expliqué qu'il s'agit de relever les défis du continent africain, en union avec les intelligences et l'acceptation des critiques. Pour sa part, Nicolas Berland, vice-président du comité scientifique a souligné que les experts se focaliseront sur les échanges d'expériences respectives en matière de science de gestion. Cette nouvelle ligne de coopération Nord-Sud devra contribuer à l'évolution de la recherche sur le travail en Afrique. « Le thème, en rapport avec les sciences de gestion, est un passage obligé de la bonne gouvernance. », a révélé Berland. Pour lui, l'accent doit être mis sur un bilan critique d'évaluation et d'orientation. Selon lui, la comptabilité, le contrôle et l'audit posent les principes de bonne gouvernance. « La comptabilité est l'art de rendre des comptes. Le contrôle, c'est piloter, décidé (gouvernance interne). L'audit, c'est la vérification des principes de bonne gouvernance des entreprises. Ouvrons-nous les uns aux autres pour mieux collaborer », a relevé Berland, également membre de l'Association francophone de comptabilité (Afc). Le Cames (Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur), par la voix de Bertrand Mbatchi, secrétaire général, a souligné que sa structure soutient ce congrès qui se veut un cadre d'éclosion d'intelligence et de promotion des expériences. Sidibé Valy, représentant le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et Directeur de la recherche scientifique, tout en déplorant le manque de financement pour les chercheurs, a salué la pertinence de ce thème qui cadre avec la vision dudit ministère. Pour lui, ce congrès va permettre de '' booster le développement durable dans notre région sud-saharienne'' à travers différents mécanismes.
JEA

LIENS PROMOTIONNELS