Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Affaire satarem greensol Pourquoi le nouvel appel d’offres tarde!
Publié le vendredi 23 mars 2012   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Plusieurs semaines après l’annulation de l’appel d’offres restreint relative à la concession pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un schéma de gestion intégrée des déchets solides ménagers et assimilés dans le district d’Abidjan, c’est le silence radio.
A quand la désignation de l’opérateur économique qui sera chargé de la gestion des ordures ménagéres à Abidjan ? Environ quatre semaines après l’annulation de l’appel d’offres restreint relative à la concession pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un schéma de gestion intégrée des déchets solides ménagers et assimilés dans le district d’Abidjan, on est dans le flou. Au ministère de la Salubrité urbaine, on rassure que la ministre, Anne-Désirée Ouloto, s’apprête à faire le lancement de ce second appel d’offres restreint dans les jours à venir. Mais la consigne de la ministre est claire : pas de communication autour de cette affaire. On se souvient qu’après l’annulation de l’appel d’offres restreint, Anne Ouloto avait récusé le Bureau national d’étu­des techniques et de développement (Bendt), l’accusant d’imposer son diktat à la Commission de jugement des offres (Cojo). Elle avait en ligne de mire un nouveau maître d’œuvre dont la compétence technique en matière d’appel d’offres est avérée. L’élu a-t-il été trouvé ? Mystère et boule de gomme. Ce qui est sûr, c’est que certains membres de l’ancien comité ont été changés. Il reste un comité restreint qui est rentré « au bois sacré », pour emprunter les termes de notre source proche du dossier. On veut prendre le temps pour bien faire les choses cette fois-ci. Satarem Greensol, la gagnante du premier appel d’offres restreint, part-elle favorite ? « Il n’y aura pas de parti pris, rassure notre interlocuteur. Ce n’est pas parce que L’Ips Pangola et Green City ont porté plainte qu’elles seront désavantagées. Celui qui présentera les meil­leurs dossiers sera retenu ». En effet, rien n’est joué d’avance surtout que de nouveaux critères de sélection ont été définis : clauses de conformité, personnel, capacité technique, capacité financière. Sans oublier la mise à l’écart de la direction des marchés publics qui aura désormais voix consultative et non délibérative confor­mément aux textes .

Raphaël Tanoh

LIENS PROMOTIONNELS