Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Après l’annonce de sa maladie : Médecins ivoiriens et africains au chevet de Blé Goudé
Publié le lundi 26 mars 2012   |  Trait d'Union


Crise
© Reuters par DR
Crise post-électoralé : Meeting de soutien aux FDS et aux travailleurs
Photo: Charles Blé Goudé


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Une dizaine de médecins, à en croire nos sources, se seraient rendus au chévet de Blé Goudé malade depuis plusieurs jours pour le sauver. Vendredi 23 mars 2012, la presse nationale annonçait que l’état de santé de Charles Blé Goudé était alarmant. Le président du Congrès panafricain des jeunes et des patriotes (COJEP) était tellement atteint par la maladie que l’homme aurait perdu l’usage de la voix. Cette information a jeté l’émoi au sein des jeunes patriotes pro-Gbagbo et plus généralement chez les populations ivoiriennes. après une réunion d’urgence vendredi 23 mars 2012, a pondu une déclaration pour confirmer la triste nouvelle de la maladie de Blé Goudé. Et le mouvement de remercier les patriotes ivoiriens pour ‘’leur solidarité et leur soutien au président Charles Blé Goudé et à sa famille’’. Le COJEP a, par la même occasion, informé ses militants que Blé Goudé souffrirait, certes, d’un mal depuis plusieurs jours, mais que des médecins seraient à la tâche pour aider l’ancien ministre de Gbagbo à recouvrer la santé dans les brefs délais. Aux dernières nouvelles, ce sont 4(quatre) médecins ivoiriens et 7(sept) venus d’autres pays africains qui se sont retrouvés dimanche 25 mars 2012 au chevet de Blé Goudé, là où il se trouve dans sa cachette, pour lui administrer des soins intensifs. Selon notre source, la mobilisation n’a pas fait défaut autour de la personne du président du COJEP. « Nous savons le combattant Charles Blé Goudé moralement préparé à supporter le poids de la situation actuelle. Nous sommes donc convaincus qu’il guérira de ce mal pour rejoindre les patriotes dans le combat », avait prédit Martial Yavo, président par intérim du COJEP, dans la déclaration qu’il avait faite au nom de son organisation. Du reste, la direction du COJEP a rassuré ses militants, sympathisants et l’ensemble des Ivoiriens que tous les moyens devaient être mis en œuvre pour remettre sur pieds, au plus vite, Charles Blé Goudé.
Yves KOSSOU

LIENS PROMOTIONNELS