Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Alassane Ouattara à propos du retablissement de l’ordre constitutionnel au Mali: “Notre position n’est pas négociable”
Publié le mercredi 28 mars 2012   |  Le Patriote


CEDEAO:
© Présidence par Aristide
CEDEAO: fin du Sommet extraordinaire des chefs d`Etats sur le Mali
Mardi 27 mars 2012. Abidjan. Palais des Congrès de l`Hôtel Ivoire. Fin des travaux du Sommet extraordinaire des chefs d`Etats sur le Mali.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Excellence Madame et Messieurs les Chefs d`Etat et de Gouvernement;
Mesdames et Messieurs les Présidents d`Institution
Mesdames et Messieurs les Ministres;
Excellence Mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions Internationales;
Monsieur le Président de la Commission de la CEDEAO;
Monsieur le Président de la Banque Africaine de Développement; Monsieur le Président de l`UEMOA ;
Excellences Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique;
Mesdames et Messieurs les Commissaires;
Honorables invités;
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais au terme de nos travaux, vous exprimer mes très vifs remerciements pour votre implication à la recherche de solutions à la situation que traverse la République du Mali et les populations maliennes.
Votre participation massive à ce sommet extraordinaire est la marque de votre attachement à la paix et à la sécurité dans notre sous région.
Vos riches contributions permettront, j`en suis persuadé, d`aider nos frères et soeurs de ce pays important de notre sous région à régler ses contradictions internes et à prévenir ailleurs, pareilles situations qui ne font que retarder le développement de nos pays et accentuer la pauvreté des populations.

Madame et Messieurs les Chefs d`Etat et de Gouvernement,
Le dialogue et la concertation seront les instruments premiers de la recherche de solution mais n`hésiterons pas hésiter à utiliser toute autre option que nous dicteront les circonstances.
Bien évidemment, il nous faut mettre en cohérence ces actions avec l`appui de l`Union Africaine, des Nations Unies et des autres partenaires dont nous saluons la présence et les contributions à toutes les étapes de l`évolution de la situation.

Excellences, Mesdames et Messieurs,
L`Afrique de l`Ouest ne peut pas abandonner le Mali et les Maliens. Nous ne pouvons nous permettre d`hésiter au risque de laisser ce pays, qui s`est doté d`instruments démocratiques précieux depuis plus de deux décennies, sortir de l`histoire, à reculons.
C`est pourquoi le Mali doit retrouver immédiatement le fonctionnement normal de ses institutions démocratiques. Cette position n`est pas négociable. La stabilité est le gage du développement de nos pays qui n`ont que trop souffert de situations anachroniques et anti-démocratiques.
C`est donc ensemble, que nous viendrons à bout de ces crises.
En restant unis autour de nos positions communes, j`ai grand espoir que nos efforts permettront d`assurer bientôt le retour à la normalité au Mali.
Je voudrais conclure en renouvelant notre sympathie à toutes les familles maliennes endeuillées ainsi que nos souhaits de prompt rétablissement aux blessés.

Madame et Messieurs Les Chefs d`Etat et de Gouvernement, Mesdames et Messieurs,
Je voudrais au nom du peuple ivoirien vous renouveler nos sincères remerciements pour votre présence à Abidjan et je vous souhaite un bon retour dans vos pays respectifs.
Je déclare clos le Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d`Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation politique au Mali.
Je vous remercie.

LIENS PROMOTIONNELS