Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Visite du chef de l’état à l’Ouest : Des ex leader de jeunesse LMP et l`APC sensibilisent
Publié le mercredi 28 mars 2012   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Joindre l’acte à la parole. C’est ce que vient de faire Evariste Yaké, membre de LMP et ex directeur de campagne de Laurent Gbagbo, chargé de la jeunesse de l’ouest. Evariste Yaké se trouve en ce moment même à Man dans le cadre de la prochaine visite du président de la république pour animer une série de meetings qui démarre ce mercredi même en compagnie du président de l’Alliance Pour le Changement (APC), Soro Alphonse.
« En acceptant la main tendue du président de la république, je lui ai fait la promesse de m’investir dans la réconciliation dans notre pays. Et en particulier à l’ouest », a indiqué cet ex membre de la galaxie patriotique lors d’un point de presse qu’il animé ce mardi, entouré d'autres jeunes de la région issus du FPI. Pour lui en acceptant de composer avec le pouvoir, le « Gbagboïste » qu’il est, entend perpétuer une tradition de son mentor : « C’est Gbagbo lui-même qui disait “asseyons nous et discutons “ », fait il savoir. Aussi n’a-t-il pas manqué d’inviter tous ceux « en exil ou cachés dans la forêt » à rentrer dans la république. Sur les conditions sécuritaires, il rassure : « je suis moi-même le gage de la parole donnée du président Alassane Ouattara », rassure t il. Par contre il invite les « radicaux » d’entre eux à mettre fin aux hostilités : « L’heure de la belligérance est terminée. Alassane Ouattara a gagné les élections. Il est le président de tous les ivoiriens et règne sur les 322 milles km2 de notre pays », a-t-il signifié. Au demeurant il conseille à ses camarade (les radicaux,ndlr) d’attendre la fin du mandat du président Ouattara pour le battre dans les urnes. Pour revenir à la visite du chef de l’état, il a invité la jeunesse LMP à contribuer à sa réussite et s’inscrire dans l’avenir. Evariste Yaké a en outre expliqué que il est de « son devoir de faire comprendre à cette jeunesse qui l’a suivie sous Laurent Gbagbo d’envisager l’avenir autrement : « Les jeunes doivent comprendre que les hommes passent mais la nation demeure. De nombreux chefs d’état sont passés à la tête du pays mais le pays a continué son évolution », est il convaincu.

Rahoul Sainfort (Correspondant régional)

LIENS PROMOTIONNELS