Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Mine d’or de Tongon : Les travailleurs en grève depuis lundi
Publié le vendredi 30 mars 2012   |  Notre Voie


Activités
© AFP
Activités du président de la République: Alassane Ouattara inaugure la mine d`or de Tongon (Korhogo) - Présidence
Lundi 24 octobre 2011. Korhogo. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara inaugure la mine d`or de Tongon Exploitée par la compagnie Randgold.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les travaux sont momentanément arrêtés à la mine d’or de Tongon depuis le lundi 26 mars. Les 1.500 mineurs veulent ainsi marquer leur mécontentement vis-à-vis de leurs employeurs et sous-traitants (Tomi, OKS, SGS, Fraiser ALexender et Exploration) qui n’ont pas voulu prêter une oreille attentive à leur plateforme de revendications. Les discussions entre la direction générale et le syndicat des travailleurs, qui ont démarré en juillet 2011, en présence du sous-préfet de M’Bengué, du préfet de Korhogo et de l’inspecteur du travail, avaient toutefois débouché sur quelques satisfactions de la part des travailleurs. Ils ont pu obtenir la prime de transport, de risque et de logement. Les travailleurs qui voulaient voir leurs conditions de travail améliorées, avaient notamment déposé au mois de février 2011, un préavis de grève. Ils réclamaient en effet une régularisation de leurs contrats de travail. Ils souhaitaient que leurs contrats de travail pour la plupart à durée déterminée (CDD) soient revus en contrats de travail à durée indéterminée (CDI).

De nombreux travailleurs totalisent plus d’un an de travail. Ils voulaient aussi des primes de désalissure, de risque, de transport, logements, de panier, de production, de rendement, etc. Vu qu’à Roadster, un des employeurs, les travailleurs ne bénéficient d’aucun temps de repos. Mais la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase, selon les informations reçues, c’est que Britto Max, le Pdg de la société mère Rand Gold, aurait déclaré dans une interview accordée à la télévision nationale RTI que le plus petit manœuvre à Tongon touche au moins 400.000 FCFA. « Alors que nous sommes en mine, on nous applique le barème du Bâtiment A5 dont le salaire de base est de 71.000 FCFA », indique un gréviste. Mécontents, les travailleurs sont entrés en grève pour marquer leur mécontentement contre la société mère, rapporte un infortuné.
Considérée comme la plus grande mine d’or de l’Afrique de l’Ouest avec une production de 9 tonnes par an, Tongon occupe 70% de la production nationale ivoirienne.

Robert Krassault

LIENS PROMOTIONNELS