Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Rugby / Pour sortir de l’informel : Les acteurs de la balle ovale veulent se doter de textes solides
Publié le mercredi 4 avril 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Sports
© Abidjan.net par DR
Sports - Rugby : Treichville Biafra Olympique sacré champion de Côte d`ivoire.
Treichville Biafra Olympique ( TBO) a remportée la finale du championnat national de Rugby 2010.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les acteurs de la balle ovale en Côte d’Ivoire veulent redonner un souffle nouveau à leur discipline, après deux ans de difficultés. Pour ce faire, le président de la Fédération Ivoirienne de Rugby, Emmanuel Gbocho et son comité directeur tient un séminaire le lundi 8 avril 2012 à Adzopé en vue de réfléchir et d’adopter les nouveaux statuts et règlement de la Fir. « Nous allons à Adzopé pour adopter nos statuts et règlements intérieur. Nous ne voulons pas évoluer dans l’informel. Nous allons les adopter afin de travailler correctement », a relevé le vice-président de la FIR, Yapo Zéphirin. Outre, l’adoption des textes, la fédération mise sur la qualité du championnat national qui était à sa troisième journée de poule le samedi 31 mars 2012 à l’Injs à Marcory. Un championnat de poule dominé par les grosses têtes du rugby ivoirien (TBO, TRUC, ASPAA, Divo RC). A mi- parcours de la première phase du championnat, le vice-président Yapo Zéphirin a établi un bilan. « Nous sommes à la 3ème journée du championnat et nous pensons que le niveau est bon. Il y a trois ans de cela que nous n’avons pas eu de championnat. Lors de la première journée, nous avons assisté à une belle rencontre avec des scores fleuves. Lors de la deuxième journée cela s’est nettement amélioré. Le score nous importe peu. Ce qui nous préoccupe, c’est la vulgarisation et la promotion de la discipline. Nous sommes partis de rien et nous voulons aller pas à pas pour atteindre un bon niveau au plan national et continental », a-t-il souligné. Et de se réjouir de la prestation des athlètes qui « donnent bonne impression ». En dépit de la volonté du président Emmanuel Gbocho et de ses collaborateurs à remettre la balle ovale sur les rails, la fédération se trouve confronter à des problèmes de moyens.

K.Ange

LIENS PROMOTIONNELS