Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Enquête-express / Comité de réflexion sur le transport : Les chauffeurs disent non à Gaoussou Touré
Publié le jeudi 5 avril 2012   |  Nord-Sud


Activités
© Abidjan.net par EMMA
Activités gouvernementales : Les ministres de l`équipement et des transports du Niger ont été reçus par leur homologue ivoirien Mr Gaoussou Touré
Vendredi 09 septembre 2011 - Cabinet du ministre Gaoussou Touré au Postel 2001 au 14eme étage , le ministre ivoirien des transports Gaoussou Touré reçoit les ministres de l`équipement et des transports nigériens en présence du ministre des ressources alliotiques Kobenan Adjoumani


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dans un arrêté n° 384 du 27 mars 2012, le ministre des transports, Gaous­sou Touré, a nommé les mem­­­bres du comité de réflexion sur les problèmes liés au développement du transport terrestre. Au titre des organisations professionnelles, sont nommés 4 transporteurs dudit secteur. Il s’agit de Diaby Ibrahim, Diaby Mamadou, Touré Adama et Fofana Sitapha. Ces personnes font partie des organisations patronales. A l’analyse, point donc de chauffeurs.

C’est qui a soulevé le courroux de cette corporation. Pour le président du mouvement national des chauffeurs de taxis de Côte d’Ivoire (Monact-ci), Soumahoro Raymond, cette omission de leur autorité de tutelle est inacceptable. Et pour cause, dira-t-il, l’administration ne peut pas chercher à résoudre les difficultés des chauffeurs sans eux. Il a ajouté que les véritables problèmes des chauffeurs sont relatifs à l’absence de couverture sociale et au fait que les conducteurs ne sont pas déclarés à la caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps). «Tant que les conditions de vie des chauffeurs restent précaires, on ne peut pas parler d’amélioration de leur activité. Mais, c’est nous les concernés qui pouvons le dire à l’Etat.», a-t-il clamé haut et fort. C’est pourquoi, Soumahoro Raymond demande au ministre de réintégrer les chauffeurs dans ce comité de réflexion vu l’importance de son enjeu.

Ahua K.

LIENS PROMOTIONNELS