Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Sécurité du premier ministre : Y a problème! /Ahoussou Jeannot menacé
Publié le samedi 7 avril 2012   |  Soir Info


Primature:
© Ministères par Prisca
Primature: Ahoussou Jeannot entame sa première visite de terrain dans plusieurs marches d`Abidjan
Mercredi 22 mars 2012.Abidjan .Le premier ministre Ahoussou Jeannot et plusieurs ministres effectuent une visite de terrain dans les marchés de Port-bouet ,Treichville, Adjamé Photo ( Ahoussou Jeannot )


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La mise en place au niveau de la Primature ne se fait pas aisément pour le premier ministre Ahoussou Jeannot. Nommé il y a seulement trois semaines (le 13 mars 2012), le successeur de Guillaume Soro est enclin à des difficultés au niveau de sa garde rapprochée.

En effet, deux groupes de corps habillés se disputent ce secteur. Selon des sources concordantes, officiellement le commandement supérieur de la gendarmerie, par les soins du commandant Sory, a affecté un nouvel aide de camp au premier ministre, il y a quelques jours, en remplacement du lieutenant Gnamien Armand qui fait partie des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci). 15 soldats ont été mis à la disposition du nouvel aide de camp pour réorganiser la sécurité du chef du gouvernement. Mais, précisent nos sources, l’ancien et ses hommes qui seraient essentiellement des Frci, ne semblent pas apprécier la décision qui a été prise. Le lieutenant Gnamien Armand n’a pas ‘’quitté sa position’’ et continuerait de jouer son rôle. La conséquence, le nouvel aide de camp et son équipe, ont du mal à se positionner. Les derniers déplacements d’Ahoussou Jeannot ainsi que ses audiences à la Primature, toujours selon nos sources, ont donné l’occasion de constater un imbroglio au niveau de la sa garde. Les deux groupes se côtoient difficilement. Ils mènent une guerre froide qui, si elle continue, peut mettre la sécurité du premier ministre en péril. Face à cette situation, le général Kouakou Nicolas, ex-patron du défunt Centre de commandement intégré (Cci), qui fait office de chef de cabinet militaire à la Primature, serait dans une situation de gêne. Mais l’officier général tenterait de trouver une solution à ce problème qui constitue un véritable danger pour le premier ministre-Garde des sceaux-ministre de la justice.

BAMBA Idrissa

LIENS PROMOTIONNELS