Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Ligue des champions: Africa / Zamalek (2-1) - Les Aiglons ne joueront pas les 8èmes de finale
Publié le lundi 9 avril 2012   |  fif-ci.com


Football/Superdivision,
© Abidjan.net par Prisca
Football/Superdivision, 9éme journée: AFAD vs AFRICA Sport - (2-1)
Dimanche 20 novembre 2011. Abidjan, Stade Félix Houphouët Boigny, l`Afad a battu l`Africa (2-1).


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

L’Africa Sports d’Abidjan ne jouera pas les 8èmes de finale de la 16ème édition de la Ligue africaine des champions 2012. Les Aiglons ont certes battu (2-1) leurs adversaires du Zamalek d’Egypte ce dimanche 8 avril 2012 au stade Houphouët-Boigny à l’occasion du match retour des 16èmes de finale, mais ils sont éliminés à cause de l’unique but encaissé au match aller.

Décidément, le Zamalek d’Egypte est devenu la bête noire de l’Africa Sports d’Abidjan. Après la finale de la coupe d’Afrique des clubs champions perdue en 1986 et l’élimination en 16ème de finale en 2008, les Aiglons ont encore trébuché face à ce même adversaire ce dimanche 8 avril 2012.

Et pourtant dans ce match comptant pour les 16èmes de finale retour de la Ligue des champions, le coach Nobile Salvatore Antonio et ses poulains y avaient fortement cru. Malheureusement, ils sont tombés sur une équipe très solide et pleine d’expérience du Zamalek qui a su jouer le coup jusqu’au bout.

Après une première mi-temps (0-0) à l’envers, le capitaine Coulibaly Dalla et ses coéquipiers sont revenus des vestiaires avec des arguments solides. Ils vont inscrire deux buts précieux aux 55ème et 67ème mn. Œuvres du défenseur central Soumaila Belem qui signe son premier doublé pour son premier match sous les couleurs vert et rouge. Le premier but est survenu suite à un 4ème corner consécutif de Coulibaly Dalla et le second sur un coup franc bien ajusté par le même Coulibaly Dalla

A cet instant précis, les vert et rouge avaient leur ticket en mains. Malheureusement, au lieu de garder cet esprit de gagne en continuant à mettre la pression sur leurs adversaires, les champions de Côte d’Ivoire ont préféré opter pour la défensive. Une option qui ne sera pas payante. Car, les Egyptiens plus expérimentés à l’image du vieux briscard Am Zaki vont acculer les Ivoiriens.

Et ce qui devait arriver arriva. A la 79ème, au lieu de dégager une balle apparemment anodine en plein cœur de la défense Oyé, le latéral gauche Ngouan Konan Ruffin fignole. Finalement, pris de panique, il abat l’attaquant égyptien Islam Awad Ismael qui tentait de lui chiper le ballon. C’est le penalty indiscutable que l’arbitre sénégalais Fall Ousmane accorde au Zamalek. Sans se poser de question, Am Zaki marque ce but si précieux qui qualifie les Egyptiens.

« Dommage, dommage…Je n’avais jamais pensé que le Zamalek allait réduire le score » a confié, très déçu, le technicien italien de l’Africa en conférence de presse.

Les Membres Associés Mobilisés qui ont effectué un peu nombreux le déplacement du « Félicia » sont repartis évidemment déçus. Leur équipe n’aura pas réussi à compléter à trois le nombre des équipes ivoiriennes qualifiées pour les 8èmes de finale des coupes africaines après l’Asec et l’AFAD.

Jean-Claude Djakus

LIENS PROMOTIONNELS