Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Incarcéré à la prison de Boundiali, Mahan Gahé reçoit un soutien de taille
Publié le mercredi 18 avril 2012   |  L'Inter


1er
© Abidjan.net par Emma
1er mai - Les travailleurs présentent leurs doléances au président Laurent Gbagbo
Samedi 1er mai 2010. Abidjan, Palais présidentiel du Plateau. Le président Gbagbo assiste au défilé des travailleurs et à la présentation de leurs doléances. Photo: Mahan Gahé Raphaël, patron de la centrale Dignité, lors de son allocution


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


• Ceux qui plaident pour sa libération

Il est certainement l’un des détenus pro-Gbagbo de la prison de Boundiali le plus heureux en ce moment. Recevoir un soutien aussi fort que celui de la Confédération syndicale internationale (CSI) quand on séjourne dans l’univers carcéral depuis un an sans jugement, donne forcément du baume au cœur et de l’espoir. Mahan Gahé Basile, c’est de lui qu’il s’agit, le leader de la Centrale syndicale Dignité, peut en effet compter sur le soutien de cette union syndicale internationale qui a décidé de venir plaider pour sa libération. En effet, une délégation de la Confédération syndicale internationale, conduite par M. Diallo Mamadou, séjourne en ce moment en Côte d’Ivoire pour une mission dite de solidarité envers le camarade Mahan Gahé. « Vous devez savoir que le camarade Mahan Gahé est un membre fondateur de la Confédération syndicale internationale, et Mahan Gahé a été arrêté et détenu depuis plus d’un an à Boundiali. Le socle de la lutte syndicale, c’est la solidarité. Cette mission va donc rencontrer les autorités ivoiriennes et faire des plaidoyers pour obtenir la libération du camarade Mahan Gahé », a souligné hier mardi 17 avril 2012 au téléphone un membre de la Centrale syndicale Dignité. Nos sources notent que la délégation de la CSI conduite par Diallo Mamadou va avoir des rencontres avec de hautes autorités du pays, notamment le Premier ministre et Garde des Sceaux, ministre de la Justice Me Jeannot Kouadio Ahoussou, celui de l’Intérieur Hamed Bakayoko, et celui des Droits de l’Homme, Coulibaly Gnenema, pour plaider le cas Mahan Gahé. M. Diallo et sa délégation se rendront ensuite à Boundiali, lieu de détention de Mahan Gahé, pour saluer et soutenir le patron de Dignité, ainsi que les autres détenus pro-Gbagbo. « Il y a quelques mois nous avons demandé une autorisation de visite qui a été accordée. Nous allons partir à Boundiali lui rendre visite. C’est dans cet esprit que je suis là. Nous serons rejoints par des camarades de France et de Belgique », avait confié récemment à des journalistes, M. Diallo Mamadou, chef de délégation. Qui a assuré avoir pris contact avec les services de l’Onuci pour faciliter le déplacement de Boundiali. Il faut souligner que Mahan Gahé séjourne depuis plus d’un an à la prison civile de Boundiali, avec d’autres cadres de l’ancien régime de Laurent Gbagbo, notamment l’ex-Premier ministre Aké N’Gbo, les ministres Désiré Dallo, Alcide Djédjé, l’ex-député Sokouri Bohui, Gnahoua Zibrabi Norbert, directeur de publication d’un ancien journal ivoirien. Le bouillant syndicaliste va recevoir la visite de ses pairs de la CSI, qui se battent par ailleurs pour obtenir sa libération auprès des autorités ivoiriennes. Faut-il le rappeler, la Confédération syndicale internationale (CSI) est la première organisation internationale syndicale. Fondée en 2006, elle compte plus de 300 organisations reparties dans plus de 150 pays, avec environ 176 millions de membres. Son siège central est basé à Bruxelles, en Belgique.

Hamadou ZIAO

LIENS PROMOTIONNELS