Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Eglise protestante méthodiste / Catherine Nome, présidente de l’union des femmes au bishop Benjamin Boni : ‘’Restituez-nous notre patrimoine occupé par ruse’’
Publié le mardi 8 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La place Henri Konan Bédié de Dabou a, le dimanche 6 mai 2012, abrité un culte d’actions de grâce organisé par l’union des femmes de l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire du district de la cité.

‘’ Allez et dites leur que Jésus-Christ est ressuscité et les attend en Galilée’’, tel a été le thème autour duquel ce culte d’actions de grâce s’est déroulé. «Libérez notre patrimoine occupé par ruse dans le changement frauduleux du nom de notre Eglise à travers un arrêté ministériel pris sur base de fausses déclarations », telle a été l’essentiel de l’intervention de Catherine Nome, présidente de l’union des femmes de l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire du district de Dabou.

C’est au nom de la vérité, a-t-elle dit, que les femmes protestantes demandent à l’Etat de leur rendre ce qui leur a été volé. « Nous resterons mobilisées tant que notre patrimoine (hôpital protestant, l’immeuble ‘’Alliance’’, les cours secondaires, les écoles, collèges, lycées et université méthodistes, a-t-elle martelé. Quant au bishop Adou Kassi d’Azito, président de la Conférence des Eglises évangéliques de Côte d’Ivoire, il a révélé que personne ne peut enterrer la foi des fidèles de l’Eglise protestante méthodiste. C’est pourquoi, dans ses prières, il a dit confier le dossier de cette injustice au Seigneur pour solution. « Des échos me parviendront que Jésus a commencé à résoudre le problème durablement », a-t-il prophétisé. Pour le pasteur Jonas Adou, président de la Conférence de l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire, la victoire se trouve dans la volonté des femmes qui doivent restées en éveil. Au cours de sa prêche, il a cité les femmes bibliques telles que Deborah et Julie pour illustrer la force de sa pensée. « Grâce aux femmes, l’Eglise protestante va rentrer à Canaan » a-t-conclu.

M. Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS