Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches


Comment

Art et Culture

Académie royale de Belgique / Prof. Lazare Poamé : « Chacun de nous, dans son domaine, a travaillé à relever les défis de notre siècle »
Publié le samedi 19 mai 2012   |  Ministères


Distinctions
© Ministères par Véronique Pipers
Distinctions : Prof. Lazare Poamé, president de l`Université de Bouaké, élu a l`Académie royale de Belgique
Samedi 12 mai 2012. Bruxelles (Belgique). Auditorium Albert II du Palais des Académies. Le philosophe et bioéthicien ivoirien, titulaire de la Chaire UNESCO de Bioéthique, président de l’Université de Bouaké-la-Neuve, Prof. Lazare POAME fait son entrée à l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. Photo: le Prof Poamé et l`ambassadeur Zinsou


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le samedi 12 mai 2012, le philosophe et bioéthicien ivoirien, titulaire de la Chaire UNESCO de Bioéthique, président de l’Université de Bouaké-la-Neuve,
Prof. Lazare POAME a fait son entrée à l’Académie royale des Sciences des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique.

Le Prof. Lazare POAME est de la classe Technologie et Société en compagnie d’éminentes personnalités dont M. Christian de Boissieu, économiste français, président du Conseil d’Analyse économique auprès du Premier Ministre, professeur d’économie à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) ; Mme Anne Lauvergeon, ingénieur en chef des Mines, dirigeante d’entreprises française, présidente du conseil de surveillance du quotidien Libération.
La séance de réception des nouveaux Membres et Associés de l'Académie royale de Belgique a eu pour cadre l'auditorium Albert II du Palais des Académies.

Les allocutions d’ouverture ont été prononcées par Hervé Hasquin, Secrétaire perpétuel de l’Académie et le chevalier Pierre Bartholomée, président de l'Académie.

La cérémonie a vu la participation de la communauté diplomatique ivoirienne à Bruxelles, notamment l’ambassadeur de France en Belgique et l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Belgique SEM Jean-Vincent Zinsou.

Le Prof. Lazare POAME, le premier Africain noir entré à l’Académie a été invité à cette occasion à prendre la parole au nom des 23 nouveaux immortels.
Nous vous proposons en intégralité son Discours.


Séance de réception des nouveaux Académiciens
Mesdames et Messieurs,

Invité à prendre la parole à la fois comme Académicien et comme porte-parole des nouveaux Académiciens, je suis assurément ému.

Devant ce grand honneur qui m’est fait, je commencerai par exprimer au Président de l’Académie et à ses collaborateurs la gratitude appuyée des nouveaux et heureux élus de l’Académie ici réunis.

Je voudrais également, au nom de mes éminents collègues de l’Académie dont je porte humblement la parole, remercier très chaleureusement les anciens membres de l’Académie et avec eux tous ceux qui de près ou de loin nous ont apporté leur soutien.

Je remercie enfin, toutes les autorités et tous les amis qui ont bien voulu effectuer le déplacement pour prendre part à cette cérémonie.

Avant de revêtir le manteau d’Académicien confirmé, chacun de nous, dans son domaine, a travaillé à relever les défis de notre siècle. Ce travail internationalement reconnu se traduit aujourd’hui par notre entrée dans cette prestigieuse Académie, l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique où se joue l’avenir de l’humanité pensante et agissante.

Le monde est peuplé d’Académies, mais il faut se garder de les confondre, car d’une Académie à une autre la différence peut atteindre des proportions analogues à celles existant entre le chat miaulant et le chas de l’aiguille.
De fait, l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique a la particularité de prendre admirablement la pleine mesure des talents des hommes et des femmes de génie à travers le monde. Qui plus est, cette Académie, par son organisation, articule harmonieusement les savoirs de type sapientiel, existentiel, ontologique et opératoire.

Mesdames et Messieurs, ce jour est pour nous l’un des plus beaux de notre vie parce que se trouvent à la fois assouvis, du moins « symboliquement » , notre désir d’éternité et de plénitude. En effet, quand des « immortels » nous invitent à les rejoindre dans ce prestigieux temple de l’Académie, il y a une jactance du sentiment étrange de l’être qui a atteint l’entéléchie. Mais, conscient du fait que l’entéléchie ne peut être atteinte qu’asymptotiquement, l’Académicien, même ému, est tracté par l’idée que l’humilité scientifique doit accompagner toutes ses actions et constituer la trame de l’éthos de tout Académicien.

Notre Académie, faut-il le rappeler, est constituée de classes et plus précisément de quatre classes : la classe des Sciences, celle des Lettres et des Sciences humaines, la classe des Arts et la dernière née, la classe dénommée Technologie et Société qui m’accueille.

Avec votre permission, Mesdames et Messieurs, je voudrais me retirer pour aller « faire mes classes ».

Je vous remercie.

Lazare POAME



Service de Communication de l’Université de Bouaké-la-Neuve

LIENS PROMOTIONNELS