Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Développement a kaniasso : Le CODDIT interpelle le président Ouattara
Publié le mardi 29 mai 2012   |  L'Inter


Activités
© Abidjan.net par PRISCA
Activités gouvernementales: le Président Alassane Ouattara lance le "Projet Ivoire" destiné à résorber très rapidement le chômage
Jeudi 10 Novembre 2011. Abidjan. Base navale de Locodjoro (commune d`Attécoubé). Le Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara lance le "Projet Ivoire" destiné à résorber très rapidement le chômage. La cérémonie se déroule en présence de plusieurs membres du gouvernement


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les populations du département de Kaniasso dans la région de Denguélé (District d’Odiénné) regroupé au sein de l’association dénommée «Comité de Développement et de Défense des Intérêts du Thron (CODDIT)» ont organisé une conférence de presse le dimanche 27 mai 2012 à la Coopec d’Abobo. Cette conférence avait pour thème : «Manganèse de Ziemougoula, quels enjeux pour le département de Kaniasso?» animée par M. Soumahoro Abdoulaye, coordonnateur général du CODDIT. Cette rencontre avait pour but de dénoncer les agissements illicites d’une entreprise qui exploite et importe des ressources minières de la région. En apprenant par décret que l’Etat de Côte d’Ivoire a autorisé un opérateur minier a effectuer des travaux de recherches de manganèse à Ziemougoula, le 19 février 2009, le CODDIT entrevoyait allègrement la sortie de ses parents de la pauvreté. Après 3 ans de travaux de recherches, le comité de développement constate l'effritement de la cohésion sociale engendrant de grands risques d’affrontement entre les populations de la région sans oublier la destruction d’un grand nombre de plantations et l’exposition à ciel ouvert des minerais. Faisant la synthèse de tous ces travers, le «Comité de Développement et de Défense des Intérêts du Thron (CODDIT)» interpelle et demande au président de la République, Alassane Ouattara, «la réalisation d’un audit du ministère des Mines dans la gestion du permis accordé à l’entreprise pour les recherches du manganèse à Ziemougoula, l’arrêt des travaux et un sursis à tout octroi d’un permis d’exploitation aux entreprises jusqu’à ce que leurs revendications soient prises en compte» a indiqué M. Soumahoro Abdoulaye, coordonnateur général. Le CODDIT appelle le ministère des Mines à entamer des discussions avec les élus, cadres et des organisations de développement du département de Kaniasso, pour la mise en valeur du potentiel minier. A l’entreprise minière, le CODDIT exige la quote-part d’investissement au profit du département de Kaniasso dans les 5,5 milliards de Fcfa annoncés dans la région, financier pour les occupations des plantations et des espaces ainsi que la construction d’un point d’eau et d’une unité de soin dans le village de Ziemougoula et le démantèlement du chantier des hommes en tenue et armés inconnus des fichiers des Frci. Notons que le CODDIT a été plusieurs fois exclus des discussions par le ministère des Mines, le Préfet de Kaniasso et la compagnie minière Taurian.
H.O.

LIENS PROMOTIONNELS