Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches


Comment

Art et Culture

Cocody / Education nationale : Le Lycée Sainte Marie de Cocody célèbre ses cinquante ans
Publié le jeudi 7 juin 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


1962-2012 : le lycée Sainte Marie de Cocody a aujourd’hui cinquante ans. En prélude à la célébration des noces d’or de cet établissement secondaire d’excellence, la direction pilotée par le proviseur Florence Lékpéli, a animé une conférence de presse le samedi 02 juin 2012 dans l’enceinte de l’école. Il s’agissait d’honorer les précurseurs du lycée Sainte Marie de Cocody et de magnifier leur œuvre d’éducation, de partager les expériences, les méthodes de travail, ainsi que les mécanismes de consolidation des acquis et des fondements de l’esprit Sainte Marie. Mais aussi de faire le bilan et envisager des perspectives pour pérenniser l’œuvre, tout en s’appuyant sur le passé pour bâtir l’avenir. Faisant l’historique de l’établissement la Sœur Iseult, membre de la communauté Saint François Xavier, a indiqué que c’est en 1962 que les centres Madeleine Danielou ouvrent le petit collège de jeunes filles avec 95 élèves en 6ème. L’école est alors dirigée par Odile de Vasselot, qui fut la première directrice du Lycée Sainte Marie. En 1967, le Lycée sainte Marie de Cocody, sur son site actuel, accueille 450 élèves.

Avant de passer en raison de sa notoriété à ce jour à plus de 1.400 élèves. «Le but de la création des centres Madeleine Daniélou était de fonder des écoles où les jeunes filles pouvaient faire des études solides tout en gardant leur foi et les valeurs spirituelles. De sa création à ce jour, le Lycée Sainte Marie de Cocody qui existe sur la base d’une convention entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la communauté apostolique Saint-François Xavier vise donc à permettre aux filles de poursuivre leurs études dans la pratique religieuse. Madeleine Daniélou a oeuvré pour le développement des capacités intellectuelles, humaines et spirituelles des filles, pour en faire des femmes capables d’assumer des responsabilités au service de la nation. Cette philosophie est au cœur de la formation dans cette école», a-t-elle précisé. Mme Lékpéli a rassuré que l’école demeure toujours dans cette vision. D’où la rigueur dans la formation, et l’encadrement afin de mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire «des acteurs achevés du développement». A ces festivités des noces d’or, des anciens élèves dont les ministres Christine Adjobi et Constance Yaï sont attendues.

S.P

LIENS PROMOTIONNELS