Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Accord Ministère de l’Intérieur – Union Européenne : 1, 4 Milliard F CFA pour réconcilier Policiers et Populations
Publié le vendredi 22 juin 2012   |  Le Patriote


Audiences
© Présidence par Aristide
Audiences du chef de l`Etat: les ambassadeurs de l`Union européenne chez le Président Ouattara
Mardi 3 avril 2012. Abidjan. Palais de la Présidence de la République, au Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara accorde une audience aux ambassadeurs de l`Union européenne, conduits par SEM Thierry De Saint Maurice (photo)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


C’est un projet cher au ministre de l’Intérieur qui va prendre forme. Hier, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Thierry de Saint Maurice, et le représentant du PNUD, Ndoland Ngokwey, ont signé une convention pour la réalisation d’un projet d’appui à la réconciliation entre la population et la Police. Pour Thierry de Saint Maurice, c’est la suite logique du bon travail déjà accompli par les autorités ivoiriennes. «Depuis la fin de la crise, la Côte d’Ivoire se reconstruit, a-t-il affirmé. Elle progresse. Elle a retrouvé toute sa place au sein de la CEDEAO». Au ministre de l’Intérieur, il a consenti que «ses services ont fait de gros efforts (qui) ont porté leurs fruits». Il estime cependant que ceux-ci «méritent d’être poursuivis à travers une politique de sécurité globale». Et, partenaire privilégié de la Côte d’ivoire, l’UE ne pouvait rester indifférente à ces efforts de «construire un Etat de droit et démocrate». C’est pourquoi, l’UE a décidé de financer à hauteur de 1, 4 milliards de FCFA ce projet d’appui à la réconciliation entre la population et la Police. Celui-ci qui s’étend sur 12 mois (juillet 2012-Juin 2013) concerne 400 agents de police de 07 commissariats (Marcory, Treichville et Yopougon), le District autonome d’Abidjan et les populations de ces communes.

L’UE félicite Hamed Bakayoko

Son objectif est «d’?uvrer au rétablissement du contrat social entre la Police et les communautés, à travers des activités de sensibilisation et des événements socioculturels et sportifs», selon l’U.E. Mais aussi «favoriser la professionnalisation et les capacités opérationnelles des agentes de police».

Pour ce faire, le PNUD qui exécute le projet évoque des formations ciblées, la réhabilitation et l’équipement des commissariats et l’acquisition de matériels roulants (20 véhicules, 10 motos, 1 véhicule d’intervention, 1 véhicule de liaison), informatiques et de communication. Pour Ndoland Ngokwey, il est aujourd’hui «primordial de restaurer l’autorité et la légitimité des services de la sécurité intérieure auprès de la population, en rétablissant le contrat social qui lie la Police aux communautés qu’elle est censée protéger et aussi en renforçant les capacités opérationnelles et professionnelles de ces dernières». Ce projet est donc «une contribution significative et une réponse efficace à cette problématique», a-t-il espéré. Et le ministre d’Etat Hamed Bakayoko en convient: «Cela contribuera à rapprocher la Police Nationale de la Population et de faire en sorte que les questions de sécurité intérieure relèvent d’une dynamique de développement local afin que les citoyens appréhendent la sécurité comme un bien personnel et communautaire». Il n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude au PNUD et à l’UE qui sont toujours disponibles à «accompagner la reconstruction nationale». Il a appelé les « parties prenantes à une mise en ?uvre efficiente du projet-pilote car de sa réussite dépend la mobilisation de ressources complémentaires».

KIGBAFORY Inza

LIENS PROMOTIONNELS