Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Conseil des Ministres du mercredi 04 Juillet 2012 : De nouvelles entités administratives créées
Publié le jeudi 5 juillet 2012   |  Boigny Express


Activités
© Présidence par DR
Activités gouvernementales: le Président Alassane Ouattara a dirigé le Conseil des ministres du mercredi 4 juillet 2012
Mercredi 4 juillet 2012. Abidjan. Palais présidentiel, au Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara dirige la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro a servi de cadre le mercredi 04 Juin 2012, à un conseil des ministres, sous la présidence du chef de l`Etat, Ouattara Alassane.


Le gouvernement a décidé, lors de ce conseil, de la création de nouvelles entités administratives, notamment un chef-lieu de région, 12 départements et 2 nouvelles sous-préfectures. C’est du moins ce qu’a annoncé, Bruno Koné Nabagné, le porte-parole du Gouvernement, lors de son traditionnel point de presse.
Cette décision, selon le Ministre, s’inscrit dans le cadre global du "processus de communalisation et de décentralisation de l’administration en cours dans le pays. La décision "prend en compte le découpage administratif actuel de sorte à maintenir un certain équilibre et s’appuie sur les critères principaux de population et de superficie", a-t-il expliqué. La dernière née des régions (la 31ème), est celle du Moronou ayant pour chef-lieu Bongouanou, a indiqué le Ministre Bruno Koné Nabagné. Elle procède d’une scission de la région du N’Zi et comprend les départements de Bongounou, M’Batto et d’Arrah, a dit Bruno Koné. Le Ministre de Ntic a aussi précisé que les localités de Djékanou, Sipilou, Kong, Taabo, Kouassi-Kouassikro, Méeagui, Séguélon, Gbéléban, Buyo, M’bengué, Facobly et de Dianra ont été érigées, pour leur part, en chefs-lieux de départements. Les 12 nouvelles sous-préfectures sont quant à elles les localités de Raviart, Marabadiassa, N’Ganon, Bonikro, M’Mékro, Bahouakaha, Pakouabo, Sohouo, Gnéméné, Bobi, Nafana et Diarabana. La Côte d’Ivoire, avec ces nouvelles entités, compte désormais 31 régions, 107 départements et 510 sous-préfectures.

Sylvain Kurageu




Quel crédit accorder aux départements de Gbéléban et de Kong ?

La nouvelle est tombée hier comme un effet de boomerang. Les Sous-préfectures de Gbéléban et de Kong sont désormais érigés en chef lieu de département. Qui l’eu cru et Qui aurait pu l’imaginer, au moment même où le Président Ouattara vient à peine de gommer la foule de communes rurales voulue par l’ancien Président Laurent Gbagbo et dont Gbéléban faisait particulièrement partie ? Quels en ont été les critères de sélection, pour que curieusement, les deux villages du Président de la République en exercice, puissent du coup, bénéficier de la générosité du Gouvernement Ahoussou Kouadio-Jeannot ? La nouvelle est renversante et tous ces ivoiriens qui ont eu l’occasion de séjourner dans ces deux localités, continuent de se perdre en conjecture, parce que certains que Gbéléban et Kong ne méritent guère un tel trophée, du fait de la minceur des ressources économiques et matérielles à mesure de justifier ce choix. Il est claire cependant que de telles nouvelles soit plaisent aux ressortissants de ces bourgs, sauf qu’ils n’auront pas le temps de festoyer durant longtemps, parce qu’ils vont être confrontés aux dures réalités de la mobilisation des ressources et aux nombreuses exigences du développement. Qu’est ce que tout ceci donnera ? Il va falloir consulter les oracles.

Fifatin Michelle Eléonore

LIENS PROMOTIONNELS