Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Conseil régional à Zoukougbeu et à Vavoua Gnizako confirme sa candidature
Publié le lundi 16 juillet 2012   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Qui veut voyager loin, ménage sa monture. Antoine Gnizako Bouabré a fait sien, cet adage, depuis qu’il a affiché son intention de briguer le poste de président du conseil régional du Haut-Sassandra. Ainsi, il sillonne depuis un moment les différentes villes de la région, à la rencontre des populations et responsables de son parti, le Rassemblement des républicains (Rdr), pour présenter sa candidature. Après Daloa et Issia, son périple l’a conduit, samedi dernier, dans les départements de Zoukougbeu et de Vavoua. C’est d’abord, Guessabo, ville située à 53 kilomètres de Daloa qui a accueilli le Président du conseil d’admi­nistration (Pca) de la Société nationale des transports terrestres (Sonatt) et sa délégation. Outre les responsables politiques et les militants du Rdr, le chef du canton, Bléa Blady René, le chef du village, Blady Honoré et leurs notables ont fait le déplacement du grand hangar du marché pour écouter leur hôte du jour. «En attendant que la délégation officielle du parti arrive, je suis venu vous dire merci, pour avoir pris une part active dans l’élection du président Alassane Ouattara. Notre parti viendra vous traduire toute sa reconnaissance. Après cette élection, moi, votre fils, je viens vous informer que je suis candidat aux élections régionales prochaines», a-t-il informé. Antoine Gnizako qui demande le soutien et les conseils de ses parents a dit être à la disposition des populations et surtout des jeunes, grandes victimes de la crise ivoirienne. Zoukougbeu, chef-lieu de département a constitué la 2e étape. Après les bénédictions introductives de l’imam Amara Bamba, et du chef du village Gogoua, le cadre du Rdr a présenté sa candidature, motivée par les nombreuses difficultés de la région et dit avoir la compétence pour les résoudre. «Je sais que notre région, grande zone productrice agricole, est confrontée aux problèmes de routes, d’eau potable, d’électrification, d’infrastructures sanitaires, scolaires, etc. Mais je suis un bon maçon à même de les relever le défi », a rassuré Gnizako. Avant de se rendre dans l’après-midi à Vavoua, il a rencontré le collectif des secrétaires de section (52) et de présidents de comité de base de Daloa, au siège local pour faire la même annonce. «C’est grâce à vous que le président Alassane Ouattara m’a nommé. Et j’ai donc le devoir de partager. A cet effet, j’ai décidé d’offrir des permis de conduire aux jeunes», a-t-il souligné. L’opération a même déjà commencé. A Vavoua, le discours d’Antoine Gnizako n’a pas varié. Et à chaque déplacement, il était accompagné d’une forte délégation du Rdr.

Bayo Fatim à Daloa

LIENS PROMOTIONNELS