Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Lutte contre le travail des enfants : Mme Dominique Ouattara honorée aux Etats-Unis
Publié le vendredi 20 juillet 2012   |  Le Banco


Lutte
© Présidence par Zamble
Lutte contre le travail des enfants : la Première Dame, Mme Dominique Ouattara honorée aux Etats-Unis
Jeudi 19 juillet 2012. Chancellerie de la Côte d`Ivoire à Washington, DC (USA). La Première Dame de Côte d`Ivoire, Mme Dominique Ouattara honorée par la Fondation mondiale du cacao, en présence de plusieurs organisations de défense des enfants, de représentants du gouvernement fédéral, de professionnels du monde du cacao et d`amis de la Côte d`Ivoire. Mme Ouattara avait à ses côtés la ministre de la Famille Raymonde Goudou par à la


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


En visite de travail aux Etats-Unis d`Amérique, la Première Dame Dominique Ouattara a été honorée le jeudi 19 juillet par la Fondation mondiale du cacao à la chancellerie de la Côte d`Ivoire à Washington, DC en présence de plusieurs organisations de défense des enfants, des représentants du gouvernement fédéral, des professionnels du monde du cacao et des amis de la Côte d`Ivoire. Elle était accompagnée dans cette mission par la ministre de la Famille Raymonde Goudou

Dans le traditionnel akwaba, SEM Daouda Diabaté Ambassadeur de Côte d`Ivoire aux Etats- Unis a exprimé la joie de la diaspora de recevoir pour la deuxième fois en l`espace de neuf mois, la Première dame ivoirienne

« Aujourd`hui, a-t-il fait savoir à l`illustre hôte, nous sommes heureux de vous voir parmi nous, avec un message que vous avez toujours porté, à savoir la protection des personnes vulnérables ,des enfants et des femmes. Madame la présidente ce que vous avez commencé à faire depuis de nombreuses années ne peut pas passer inaperçu. Votre engagement dans le problème du travail des enfants, je voudrai au nom des Ivoiriens vivant aux Etats-Unis, vous dire que nous sommes fiers de vous ».

Un prix à la championne

Pour sa part, la présidente de la Fondation mondiale du cacao, Mme Anne Alonzo a dit, au nom de sa structure que ce jour est un grand jour pour la fondation qui est composée de chocolatiers, de politiciens et d`industriels.

« Nous sommes ici pour deux raisons. Premièrement pour renforcer notre relation avec la Côte d`Ivoire dans le monde du cacao et ensuite pour remettre un prix à la Première dame et la deuxième raison pour célébrer l`héroïne, la championne Mme Dominique Ouattara dans la bataille pour les enfants. Notre fondation existe il ya prés de 10 ans ».

Quant au fondateur, le Président M. Bill Guyton, il a tenu à saluer toutes les personnes présentes et aussi à se féliciter de l`aide de toutes les personnes qui ont aidé à réussir la cérémonie, particulièrement chaleureuse avec la participation de Jeff Morgan, CARGIL et tous ceux qui sont impliqués dans ce prix.

« Aujourd`hui est un grand jour qui démontre que la Côte d`Ivoire est de retour sur la scène internationale. C`est tout à fait naturel que World cocoa foundation étende ses liens avec la Côte d`ivoire et les renforce. Après tout, c`est la Côte d`Ivoire qui produit 40% de la production mondiale de cacao. Plusieurs entreprises ont investi à travers nous en Côte d`Ivoire dans le cacao. Ce protocole que nous avons signé aujourd`hui a commencé il y a plus d`un an. Grâce à l`aide de la Première dame nous y sommes arrivés aujourd`hui. Un grand pas a eu lieu au mois de mai à Abidjan quand je m`y suis rendu pour travailler avec l`équipe de Mme Dominique Ouattara. Nous avons été sur le terrain, ce fut un travail efficace. Ce protocole que nous avons signé n`est pas simplement un papier, c est un grand progrès, un progrès à long terme qui va engager notre fondation et le gouvernement de Côte d`Ivoire à réaliser beaucoup de choses ensemble. La World cocoa foundation reconnait qui il ya un lien entre le travail des enfants et la production de cacao, c`est donc pour cela que nous voulons nous engager dans la lutte contre le travail agricole des enfants. Nous nous engageons à lutter contre l`analphabétisme et à aider les enfants des producteurs de cacao, nous créerons des écoles, nous avons aussi pour projet d`enseigner le leadership aux agriculteurs, nous avons une idée générale de ce que nous allons faire en Côte d`Ivoire. Nous comptons réaliser $3,6millions d`investissements en Côte d`Ivoire. Ce projet durera de 2012 à 2014 et a pour objectif de mettre un terme au travail des enfants dans cette lutte que la Première dame mène depuis longtemps nous venons juste la rejoindre. Nous donnons un million de dollars comme don pour la lutte contre le travail des enfants, nous profitons de cette occasion pour rendre hommage à la Première dame pour son dévouement dans la lutte contre le travail des enfants.

Madame la première dame, je vous remercie d`être venue pour la signature du protocole d`accord entre notre fondation et l`Etat de Côte d`Ivoire. La deuxième raison de notre présence à cette cérémonie est de donner à Mme Ouattara le leadership qu`elle mérite avec près de trente années de lutte pour le bien-être des enfants. Elle a créé en 1998 Chidren of Africa foundation, pour s`occuper des femmes, des enfants et des hommes sans abri. Nous sommes très contents de donner cet award de leadership à la Première dame de Côte d`Ivoire Mme Dominique Ouattara », a conclu l`intervenant à la suite des différentes personnalités.

« La place de l`enfant est à l`école »

La Première dame a tenu à exprimer sa joie d`être à Washington DC pour la lutte contre la traite des enfants dans les plantations de cacao. Elle a remercié SEM Daouda Diabaté ainsi qu`Anne Alonzo Chairman de la Fondation mondiale du cacao M. Bill Guyton.

« Cher M. Guyton, je me réjouis de la signature de ce protocole qui nous permettra d`harmoniser notre travail respectif dans la lutte contre le travail des enfants dans les cacao cultures. Les enfants doivent reprendre leur place sur les bancs des classes et non dans les plantations de cacao. Je voudrais vous remercier de l`honneur que vous me faites par le décernement de ce prix. Votre fondation est le symbole du bien-être dans les plantations de cacao. J`accepte ce prix pour rendre hommage aux pères et aux mères de Côte d`Ivoire qui rêvent d`un avenir plus sûr pour leurs enfants. Ce prix est un honneur pour moi parce qu`il intervient juste au moment de classer la Côte d`Ivoire de la catégorie 3 à la catégorie 2 dans sa lutte contre le travail des enfants. Cette rencontre me permet aussi de déclarer mon engagement personnel et celui de mon pays à lutter contre le phénomène du travail des enfants. C`est aussi le lieu pour moi de remercier publiquement mon époux le Président Alassane Ouattara qui a traduit sa détermination à lutter contre le travail des enfants en action. Pour ma part je suis déterminée à lutter contre toutes les formes de travail des enfants en ma qualité de Première dame. En effet, le 3 novembre 2011, j`ai été nommée à la tête du comité de surveillance de la lutte contre la traite et l`exploitation des enfants. J`ai officiellement pris l`engagement de lutter pour que cesse le travail des enfants dans mon pays et cette cause a pour moi un caractère fondamental car en temps que mère, militante des droits des enfants et par ma qualité de Première dame je ne peux pas laisser continuer ce fléau. Avec le comité que je dirige représenté par Mme la ministre Raymonde Goudou, nous nous sommes mis immédiatement au travail pour élaborer une stratégie contre la traite des enfants. Dès le mois d`août 2011, nous avons lancé une campagne de sensibilisation pour avertir l`opinion publique et les paysans contre la traite des enfants. Nous allons aussi organiser un séminaire avec le corps préfectoral afin qu`il s`implique davantage dans cette lutte et afin d`avoir les chiffres exacts pour les statistiques fiables .Dans le cadre du suivi, nous allons faire des missions dans les zones de productions de cacao pour évaluer notre programme en cours de réalisation, ce plan sera mis en ouvre jusqu`à 2014 pour évaluer le travail accompli. Nous sommes conscients que l`éradication de la traite des enfants et du travail des enfants est encore longue. Le prix que je reçois aujourd`hui nous encourage à poursuivre le travail. Je veux rendre hommage à tous les partenaires qui nous aident dans la lutte. Face à la gravité de ce fléau, c`est main dans la main que nous pourrons y mettre fin. La place de l`enfant est à l`école et non dans les plantations », a terminé la Première dame.
Un cocktail offert par la Fondation mondiale du Cacao a mis fin à cette cérémonie.

Séry Pouamon à Washington, DC

LIENS PROMOTIONNELS