Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment


Accueil
News
Politique
Article


 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2608 du 3/8/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles

Comment



Politique

Côte d’Ivoire / Confirmation des charges contre l’ex-président : Le RDR mobilise les victimes pour la condamnation de Gbagbo
Publié le vendredi 3 aout 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Du 27 au 29 Juillet 2012, le RDR a entrepris une tournée de mobilisation et d’explication sur la situation socio-politique de la Côte d’Ivoire. A cet effet, plusieurs émissaires sont allés à la rencontre des militants pour faire passer le message du parti et la vision politique du président de la République, Alassane Ouattara. C’est dans ce cadre que Me Fofana Yssouf, président du Conseil général de Mankono a rencontré les populations du Poro. De Dikodougou à Korhogo en passant par M'Bengue et Sinématiali, Me Fofana Yssouf a mis un accent sur le thème central de cette tournée : «la mobilisation et la réclamation d’une justice en faveur des victimes de la crise postélectorale». L’émissaire d’Amadou Soumahoro a instruit les militants du RDR sur l’enjeu de la confirmation des charges contre Laurent Gbagbo le 13 Août prochain. Il a demandé aux parents de victimes et aux victimes de la crise post-électorale de se mettre en ordre de bataille pour réclamer justice avant l'audience de confirmation des charges contre Gbagbo. ‘’Nous devons nous mobiliser et exiger la condamnation de Laurent Gbagbo pour les crimes qu’il a commis en Côte d’Ivoire. Sa place c’est à la CPI. Il a commis des actes d’atrocités et perpétré des crimes abominables suite à son refus de reconnaître le verdict des urnes. Par devoir vis-à-vis des martyrs qui sont essentiellement nos militants qui ont payé le plus lourd tribut de cette crise, nous devons nous mobiliser pour montrer que nous ne devons jamais les oublier. Laurent Gbagbo est à la CPI et il ne doit pas en ressortir sans justice. Après les enquêtes menées et qui ont permis de réunir un très grand nombre d’éléments à charge, la CPI ne peut que condamner Laurent Gbagbo. Nous allons nous mobiliser pour l’exiger’’, a martelé Fofana Yssouf. Qui n’a pas manqué de remercier les populations et féliciter les cadres pour le travail abattu depuis le recensement électoral, les élections présidentielles et les élections législatives avant de leur demander de rester mobilisés pour les échéances futures. Il a exhorté les militants à la patience et qu’ils doivent, selon lui, savoir raison garder. ‘’Le Président Ouattara est au travail. Il y a eu un retour à un climat apaisé depuis la mise en place du gouvernement, avec la mise en œuvre du Programme Présidentiel d’Urgence (routes, eau, électricité, écoles, santé, salubrité etc...), la lutte contre la cherté de la vie, le positionnement de la Côte d’Ivoire dans le concert des Nations’’, a conclu Me Fofana Yssouf qui a appelé à la réconciliation de tous les Ivoiriens.
Dosso Villard

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires