Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment


Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

L`ONU lance un "appel urgent au calme" après les attaques en Côte d`Ivoire
Publié le vendredi 17 aout 2012  |  AFP


Evénements
© ONUCI par ONUCI
Evénements de février 2010 - L`ONUCI publie les résultats de l’enquête sur les violations des droits de l’homme
Mercredi 25 août 2010. Abidjan. Photo: l`ONUCI rencontre le corps diplomatique pour un briefing sur le rapport de la commission d`enquête sur les événements de février 2010


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN, L`Opération des Nations unies en Côte
d`Ivoire (Onuci) a lancé vendredi "un appel urgent au calme" après la série
d`attaques qui ont visé l`armée et fait monter la tension dans le pays.
L`Onuci "condamne énergiquement" ces attaques "inacceptables" et "lance un
appel urgent au calme", a affirmé lors d`un point presse le porte-parole
adjoint Kenneth Blackman.
Ces violences montrent "la nécessité pour le pays de poursuivre le
désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR) des anciens
combattants et anciens miliciens" ayant combattu durant la crise
postélectorale meurtrière de 2010-2011, a-t-il poursuivi.
S`exprimant au nom du chef de l`Onuci Bert Koenders, il a estimé que les
événements récents "mettent en exergue la nécessité de faire preuve de fermeté
et d`une vigilance accrue", mais souligné aussi le besoin de "dialogue", de
"réconciliation" et d`une justice "équitable".
La mission onusienne aide les forces ivoiriennes à "renforcer la sécurité",
a-t-il ajouté.
En une dizaine de jours, les Forces républicaines (FRCI) ont essuyé des
assauts en série à Abidjan, dans ses environs et dans l`ouest du pays, y
perdant dix hommes.
Jeudi à Dabou (environ 50 km à l`ouest de la capitale économique), les
assaillants ont visé le camp FRCI, les bases de la police et de la
gendarmerie, tué trois civils et ouvert la prison d`où se sont évadés des
dizaines de détenus.
tmo/aub

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires