Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3827 du 23/8/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Tiapoum : La ville secouée par des tirs hier
Publié le jeudi 23 aout 2012  |  Le Patriote


Sécurisation
© Abidjan.net par Lass com
Sécurisation de la frontière libérienne: le Commandant Loss et les Forces spéciales au bord du fleuve Cavally
Dimanche 17 juin 2012. Frontière libérienne. Des éléments des forces spéciales investissent la forêt de Taï. Photo: les soldats ivoiriens essuient des tirs au bord du fleuve Cavally


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La petite ville de Tiapoum a été secouée hier par des tirs nourris. En début d’après-midi, des crépitements de kalachnikovs ont obligé les habitants à se barricader chez eux. Renseignements pris, il s’agit de tirs de sommation de la part des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire. Ces tirs auraient été libérés au moment où le commandant des FRCI de la localité et ses hommes effectuaient une descente au commissariat de police pour mettre le grappin sur le commissaire de la ville. Car la veille, une cache d’armes aurait été découverte par les militaires. Les FRCI auraient accusé l’officier de police d’être de mèche avec les vrais propriétaires de cette cache d’armes installée depuis la crise postélectorale dans la région avec la complicité de certains notables. Au cours de cette intervention, les policiers de la ville se seraient opposés à l’arrestation de leur chef. C’est pendant les échauffourées que les tirs seraient partis. Le commissaire aurait été arrêté malgré tout par les éléments des FRCI pendant qu’il tentait d’échapper aux soldats. Le calme est revenu en début de soirée dans la ville. Et les autorités administratives et coutumières sont promptement intervenues pour ramener le calme. Nous y reviendrons.
JCC

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires