Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2705 du 11/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

8e congrès ordinaire de l’Ugtci : La mise au point d’Adé Mensah
Publié le mardi 11 septembre 2012  |  Le Temps


Fête
© Abidjan.net par Emma
Fête du travail 2011: le ministre de la Fonction publique, Gnamien Konan a présidé la cérémonie officielle à la Bourse du travail
Dimanche 1er mai 2011. Abidjan. Treichville. Bourse du travail. Les travailleurs affiliés à l`UGTCI se retrouvent autour de leur secrétaire général, Adé Mensah pour présenter leurs doléances au gouvernement


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Prévue pour 10 heures, c’est finalement à 13 heures que s’est tenue la rencontre entre le secrétaire sortant M. Adé Mensah et la presse à son domicile sis aux deux plateaux. Après que le conseil général syndical a décidé le 7 septembre 2012 de le suspendre de ses fonctions, Adé Mensah, secrétaire général sortant de l’union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (Ugtci) a voulu hier lundi 10 septembre prendre la communauté nationale à témoin en tenant une conférence de presse au siège de l’Ugtci. «Je suis allé jusqu’à la porte de l’Ugtci et j’ai vu des gens qui pataugeaient dans la poubelle. Je n’ai pas voulu les y rejoindre. J’ai donc décidé de me retirer à mon domicile. La prudence n’est pas la peur». Explique t-il pour justifier son repli. Avant d’indiquer qu’il est triste que l’Ugtci soit dans une telle tourmente. «Nous avons toujours utilisé le consensus au sein de notre union pour aller au congrès. Aujourd’hui la rumeur annonce que certaines personnes seraient candidates. C’est au congrès qu’on annonce les candidatures. Je ne serai pas à la base de la division de notre union que des amis et moi avons créée. Ce qui arrive me désole. On fait croire que je suis suspendu, que mon bureau est mis sous scellé. Tout cela est faux. J’ai été élu et seul le congrès peut me suspendre. Je reste le Secrétaire général de l’Ugtci jusqu'à la tenue du prochain congrès» a t il soutenu avec fermeté. Poursuivant, Adé Mensah invite l’ensemble des congressistes au calme. «Je leur demande de mettre balle à terre. Je n’ai jamais dit que j’étais candidat bien que je sois le candidat naturel. J’avais voulu partir en positionnant l’Ugtci sur les 50 années avenir pour que les plus jeunes sachent que l’Ugtci, c’est un esprit, une philosophie». S’agissant de l’action en justice menée par lui, Adé Mensah dit l’avoir posée à son corps défendant pour «rétablir l’ordre dans la maison et permettre l’organisation d’un congrès apaisé dans un mois dans un esprit de consensus». Notons que c’est ce matin que le juge des référés décidera de la levée ou pas de la suspension du 8e congrès. Entre temps les délégations venues de l’ensemble du pays restent mobilisées depuis le 6septembre, date qui devrait marquer le début des travaux.
J.B.Essis

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires