Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 891 du 13/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Réalisation de logements sociaux à Yopougon : Le gouvernement fixe les prix des maisons / Voici les critères d’acquisition
Publié le jeudi 13 septembre 2012  |  Le Mandat




 Vos outils




Réuni en conseil des ministres le mercredi 12 septembre au palais de la présidence au Plateau, en présence du Chef de l’Etat, le gouvernement a pris la décision de lancer la phase pratique de la réalisation de logements sociaux, à Yopougon. Selon le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné qui a animé une conférence de presse après le conseil des ministres, la phase pratique de l’opération va bientôt démarrer. A l’en croire, les financements, le choix des opérateurs pour l'exécution du projet, les groupes Français Lafarge et Italien ENI ont été bouclés. Le projet pourrait démarrer maintenant pour s’achever avant la fin de l’année 2012. Le ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication(Tic), également porte-parole du gouvernement a souligné que les deux pièces seront vendues à 5 millions de FCFA pour une échéance mensuelle de 25.000FCFA. Quant aux 3 pièces, elles couteront la somme de 7,5 millions de FCFA. Et les 4 pièces seront vendues à 14 millions de FCFA. La pose de la première pierre a eu lieu sur un site de la zone industrielle de Yopougon, où sera bâti la "Cité ADO" (Cité Alassane Dramane Ouattara).Une cité analogue de 320 logements sera érigée dans la commune huppée de Cocody. Le déficit de logement est évalué à 400.000. Lors de ce conseil des ministres qui s’est tenu hier, en l’absence du premier ministre, Jeannot Kouadio-Ahoussou en mission à l’extérieur du pays, le Chef de l’Etat a pris un décret portant création de deux matières d’enseignement. Il s’agit de l’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté et des technologies de l’information et de la communication(Tic). 400 enseignants seront recrutés en urgence pour enseigner les Tic. S’agissant de cette matière, 100 établissements pilotes seront choisis pour débuter son enseignement. Progressivement l’enseignement des Tic va s‘étendre aux autres écoles, a précisé le porte-parole du gouvernement. Le président de la République a aussi signé un décret pour la ratification d’un don de 20,7 milliards de FCFA de l’association internationale pour le développement(Aid), une institution de la banque mondiale. Cet important don va servir à la réalisation des infrastructures dans le domaine de l’éducation de base. En absence de Jeannot Kouadio-Ahoussou, c’est le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko qui a assuré l’intérim du premier ministre de ce conseil des ministres qui a adopté une importante loi sur l’aménagement du mode de gestion des exonérations en matière de TVA. «Il s’agit de donner la possibilité d’exonérer directement les entreprises qui réalisent des projets immobiliers à grande échelle. Permettre à ces entreprises d’être plus efficaces », a expliqué le porte-parole du gouvernement. Au titre du ministère des mines et énergie, le gouvernement a redéfini l’assiette et défini un taux de taxe sur le profit additionnel des entreprises d’exploitation de l’or. «Il s’agit de tenir compte des surprofits qui sont réalisés par ces entreprises. Il se trouve que pour l’or, les prix sur le marché mondial ont très fortement monté. Ce qui fait qu’en Côte d’Ivoire ces entreprises sont devenues directement bénéficiaires sans que l’Etat ne profite de ces profits supplémentaires. Cette modification va rapporter à l’Etat une quarantaine de milliards de C CFA qui lui permettra à de réaliser des projets dans le domaine social», a indiqué le ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication(Tic).
PATRICK N’GUESSAN

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires