Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3191 du 17/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Après avoir suscité et obtenu sa candidature, Les populations de Toulépleu à Kah Zion : « Nous sommes sur le terrain pour préparer ta victoire »
Publié le lundi 17 septembre 2012  |  Le Nouveau Réveil


Médias
© Le Nouveau Réveil par DR
Médias : Le Nouveau Réveil célèbre ses employés
Mardi 27 décembre 2011. Abidjan. Le Nouveau Réveil célèbre ses employés photo : Denis Kah Zion (Pdg) de Le Nouveau Réveil


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La jeunesse de Toulépleu qui a suscité et obtenu la candidature de Denis Kah Zion, cadre du département, à l’élection municipale, lui a réaffirmé, hier, son soutien. C’était au cours d’un déjeuner d’échanges, dans un restaurant à Bingerville. Les populations de Toulépleu résidant à Abidjan, toutes tendances politiques confondues, composées en majorité de jeunes, désormais réunies au sein du comité de mobilisation pour la candidature de Denis Kah Zion, ont fait le point de leurs activités sur le terrain à leur candidat, dans le cadre des précampagnes. "Depuis trois mois, un comité de mobilisation a été mis en place pour effectuer des tournées dans tous les quartiers du district d’Abidjan avec comme seul message, la mobilisation de tous autour de la candidature de Denis Kah Zion", a indiqué le porte-parole du comité de mobilisation, Mantoh Guéi Eros Dezio, originaire du canton Tchèmèsson à Toulépleu, résident dans la cité de Vridi. Après quelques actions sur le terrain, il a affirmé que les nouvelles étaient bonnes. Car "Ce message, bien transmis, a été perçu comme voulu car l’adhésion de toute la jeunesse de Toulépleu à Abidjan est totale au point où tous les quartiers réclament le candidat qui fera fort de répondre à toutes ses sollicitationsen temps opportun". Pour elle, Denis Kah Zion reste "la seule personne capable à ce jour de réconcilier et de rassembler toutes les filles et tous les fils de Toulépleu autour d’un idéal commun : le développement de la commune". "Ceci est si vrai que sans être maire, il défie déjà toute concurrence en posant des actes nobles pour le bonheur de la localité : construction d’un hôtel, installation d’une radio, création d’un journal…Tout cela assorti de la création de millier d’emplois pur les jeunes», a déclaré Drouin Adolphe. Les responsables des points focaux mis en place dans les communes d’Abidjan ont fait, dans les détails, le point sur le terrain. On peut le dire, c’est une adhésion totale des populations à la candidature de Denis Kah Zion. Les organisations de femmes représentées à cette occasion n’ont pas été en reste au soutien de la candidature du patron du groupe ‘’Le Réveil’’. Le retour au niveau de Toulépleu est également rassurant, selon les populations. Les vieux, les jeunes, les femmes et les cadres de Toulépleu, toutes tendances politiques et ethniques confondues, adhèrent totalement à la candidature de Denis Kah Zion, qu’ils appellent déjà, affectueusement Monsieur le maire. Et surtout grâce au travail abattu sur le terrain par la jeunesse à Toulépleu. Le candidat, Denis Kah Zion, qui n’est pas resté insensible à ce soutien manifesté par ses parents, les a salués et remerciés. Humblement, il a souhaité être appelé «Monsieur le maire» qu’après son élection. A tous ces jeunes qui se sont mobilisés pour accompagner sa candidature, ce cadre de Toulépleu, pour qui sa «candidature n’est pas négociable», les a exhortés, dans le cadre de ces précampagnes, à cultiver un esprit de fair-play, d’éviter des propos de division, de haine et surtout de ne pas répondre aux provocations. Lui qui tient tant à la paix à Toulépleu ne souhaite pas que ces élections puissent occasionner des divisions et des violences. C’est pourquoi, il a décidé de tendre la main à tous ceux qui souhaiteraient se présenter aux élections municipales à Toulépleu. Denis Kah Zion n’a omis, lui-même, de faire une tournée pour échanger avec ses parents à Abidjan avant de se rendre dans les prochains jours à Toulépleu.
LANCE TOURE

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires