Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Cote d'Ivoire Economie N° 18 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Nouveau produit de loterie : Le Loto Bonheur n’a pas « boule-versé notre vie »
Publié le mardi 18 septembre 2012  |  Cote d'Ivoire Economie


Loterie
© Cote d'Ivoire Economie par DR
Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci)


 Vos outils




En lançant « Loto Bonheur » en juillet 2012, la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), espérait susciter l’enthousiasme général. Deux mois après, le bilan est loin d’être satisfaisant. Ce nouveau produit est peu connu et les abonnés aux jeux de hasard restent accrochés à leurs habitudes.


« Elles arrivent. Elles vont boule-verser votre vie. » Ce teasing fort provocateur avait réussi à susciter bien des interrogations dans la ville d’Abidjan. Puis « elles sont arrivées, les boules Loto Bonheur ». Mais l’engouement n’a pas suivi. Les Ivoiriens ne semblent pas convaincus par les miracles annoncés par le Loto de la Lonaci, malgré les grands moyens publicitaires déployés ici et là. Les revendeurs de produits de la Lonaci ont toutes les difficultés à écouler ce produit qui est supposé faire le bonheur des parieurs. Pour Moussa Koné, un revendeur installé à Adjamé, « les clients préfèrent encore les produits du grattage et le PMU parce que les résultats des produits du grattage sont instantanés. Quant au PMU, ce n’est pas vraiment un jeu de hasard ».

En effet, Loto Bonheur est un pari à cote (le gain est connu d’avance, contrairement au PMU où celui-ci est fonction de la cagnotte). Le parieur qui souhaite connaître son gain devra tout simplement multiplier sa mise unitaire gagnante par le coefficient du type de pari pour lequel il opte. Pour rappel, le loto n’est pas nouveau en Côte d’Ivoire. Depuis une vingtaine d’années, le loto du Ghana profite des parieurs dans les régions de l’Est, frontalières de ce pays. C’est certainement fort de cette concurrence déloyale et nuisible à l’économie nationale que la Lonaci a décidé de moderniser cette loterie connue sous l’appellation de « Ghana Loto ». Mais la mayonnaise ne semble pas prendre pour l’instant, en dépit de l’arsenal de communication déployé avec force. Deux mois après, force est de constater que Loto bonheur n’a pas encore bouleversé la vie des abonnés aux jeux de hasard.

Bouanzi Taki

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires