Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Attaques contre la Côte d’Ivoire : L’hommage d’Ado aux soldats tués
Publié le vendredi 21 septembre 2012  |  Le Democrate


Etat-major
© Abidjan.net par Prisca
Etat-major général des FRCI: le Président Alassane Ouattara rend hommage aux soldats émérites tombés sur le champ d`honneur
Jeudi 20 septembre 2012. Abidjan. Etat-major général des Forces républicaines de Côte d`Ivoire (FRCI) au Camp Gallieni. Le chef de l`Etat, chef suprême des armées et Ministre de la Défense, SEM Alassane Ouattara rend hommage aux soldats émérites tombés sur le champ d`honneur lors de la sécurisation de la baie lagunaire d`Abidjan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un hommage national a été rendu, ce jeudi, à 21 soldats tués lors d’une série d’attaques perpétrées ces derniers mois contre l’armée ivoirienne, lors d’une cérémonie au camp Galliéni du Plateau, en présence du président Alassane Ouattara, marquée par un nouvel appel "à la cohésion" lancé par le gouvernement aux militaires. "Le président Ouattara, chef suprême de l’armée vous appelle une fois encore à la cohésion, à l’unité et à la discipline, vertus cardinales d’une armée républicaine", a déclaré à l’endroit des militaires, le ministre ivoirien de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, lors de cette cérémonie, à la place d’armes de l’Etat-major des armées, où les cercueils des défunts étaient installés, en présence de leurs proches. Le chef d’état-major des armées, le général de corps d’armée, Soumaïla Bakayoko, qui s’exprimait au nom du président Alassane Ouattara, a rendu hommage à tous les corps d’armée pour leur "courage et engagement à servir efficacement et loyalement la patrie", leur présentant les "sincères condoléances" du gouvernement pour leurs frères d’armes tombés sur le champ d’honneur. Les vingt et une victimes, dont un officier, ont toutes été distinguées à titre posthume dans l’ordre du national et du mérite de Côte d’Ivoire par le chef de l’Etat, avant que leurs corps ne soient remis à leurs familles respectives. Pour mémoire, rappelons que l’armée ivoirienne a subi une série d’assauts menés, depuis le mois d’août, par des individus armés, faisant plusieurs morts, aussi bien militaires que civils. Dans la nuit du 05 au 06 août, quatre soldats ont trouvé la mort dans l’attaque contre le commissariat du 17ème arrondissement de Yopougon-Niangon, quand six autres sont tombés un jour plus tard au camp d’Akouédo, suite à une autre attaque. D’autres attaques similaires ont eu lieu dans des localités du pays, et ont fait des victimes. Cinq militaires de la marine qui trouvé la mort, dans la nuit 05 au 06 septembre, lors d’une mission de sécurisation sur la lagune Ebrié, après que l’embarcation qui les transportait a chaviré, étaient également concernés par cette cérémonie d’hommage national.
T.G
(Source AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires